Partager

En marge de l’assemblée générale des Nations unies, le Premier ministre Cheick Modibo Diarra a eu un entretien en tête à tête avec le secrétaire d’Etat américain aux affaires africaines, Johnnie Carson au cours duquel il a sollicité officiellement l’aide des États unis pour la reconquête des territoires occupés. A l’issue de la rencontre, le secrétaire d’Etat adjoint aux affaires africaines dit avoir mesuré l’ampleur de la crise qui frappe actuellement notre pays. «J’espère que le Mali va continuer à faire des progrès. J’encourage votre pays à rétablir la démocratie par des élections», a-t-il déclaré.

Le Premier ministre a ensuite été reçu par le président du Bénin, président en exercice de l’Union africaine, Thomas Yayi Boni. L’entretien a porté aussi la demande d’assistance de l’Union Africaine pour recouvrer l’intégralité de notre territoire. « Je suis venu remettre au président en exercice de l’Union Africaine une requête demandant son assistance pour aider le Mali à reconquérir son territoire occupé.

Le président Yayi Boni dit qu’il n’épargnera aucun effort pour que cela se matérialise », a-t-il confié à la presse à l’issue de la rencontre. Dès son arrivée, le Premier ministre a rencontré le secrétaire général des Nations unies pour demander l’aide de l’organisation internationale dans la crise qui sévit dans le nord du Mali.

Envoyé spécial

Madiba KEITA

26 septembre 2012

Essor