Partager

hcct2.jpg
Mardi, le Premier ministre, Modibo Sidibé a rendu une série de visites de courtoisie aux présidents des institutions de la République.

Pour la circonstance, le chef du gouvernement était accompagné de la benjamine des ministres, Mme Diabaté Fatoumata Guindo, chargé des Relations avec les Institutions, porte-parole du gouvernement.

Vu que les présidents de l’Assemblée nationale et de la Cour constitutionnelle étaient absents, Modibo Sidibé a entamé ses visites par la Cour suprême.

C’est ainsi qu’à la Cour suprême, le premier ministre, s’est entretenu avec la présidente de l’institution, Mme Diallo Kaïta Kagnantao. Les membres de son cabinet étaient présents.

Tout en félicitant le nouveau premier ministre pour sa nomination à la tête du gouvernement, la présidente de la cour suprême du Mali, lui a fait l’état des lieux de son institution.

Après la Cour suprême, la délégation a mis le cap sur le Haut conseil des collectivités territoriales, où le chef de gouvernement s’est entretenu avec le président de l’institution, Oumarou Ag Mohamed Ibrahim.

Ce dernier a assuré Modibo Sidibé de sa disponibilité à travailler avec la nouvelle équipe gouvernementale.

La troisième et dernière visite du premier ministre a eu lieu au Conseil économique, social et culturel.

Ici, le président de l’institution, Moussa Balla Coulibaly, s’est dit très ému de la visite de courtoisie du nouveau Premier ministre. Il a réitéré à Modibo Sidibé, la totale disponibilité de son institution à collaborer avec le nouveau gouvernement.

A la fin de ses visites, le premier ministre, lui, s’est dit heureux d’avoir rencontré les présidents de ces institutions avec lesquelles il souhaiterait mettre en place un cadre de dialogue et de concertation sur les grandes décisions qui engagent la nation.

Afin de concrétiser ce souhait, Modibo Sidibé propose une rencontre périodique entre les différentes institutions de la République.

Aujourd’hui mercredi, le Premier ministre doit normalement poursuivre ses prises de contact avec les notabilités et représentants des familles fondatrices de Bamako.

10 octobre 2007.