Partager

Le départ précipité du Premier ministre Oumar Tatam Ly, hier matin pour la France, a fait répandre dans les salons bamakois la rumeur selon laquelle il se serait » évanoui » la veille dans son bureau.

Renseignement pris auprès d’un de ses proches collaborateurs, il n’y a pas eu d’évanouissement.

En revanche, le chef du gouvernement a bien été l’objet d’un « malaise « , lié peut-être à la fatigue, l’intéressé travaillant beaucoup et ne quittant son bureau que tardivement – entre 22 et 23 heures.

Le malaise a été jugé sans doute assez sérieux pour lui valoir une évacuation sur Paris.

Kassoum THERA

07 Novembre 2013