Partager

L’Association Appel du Mali est montée hier au créneau, au cours d’un point de presse pour demander au Premier ministre Oumar Tatam Ly de recadrer son ministre de l’Urbanisme et de la politique de la ville, Moussa Mara. Le premier responsable de cette association, Adama T. Coulibaly a regretté que Mara confonde son statut de chef de parti politique avec celui d’un chef de département.

A le croire, l’intéressé aurait invité le week-end dernier les populations de Daoudabougou à se rendre massivement à une réunion pour débattre de la démolition et du morcellement d’une colline dans ce quartier, derrière le lycée Kankou Moussa. Mais surprise, une fois sur place, a-t-il ajouté, le ministre a changé l’ordre du jour de la réunion tout en invitant les populations à voter pour le parti YELEMA en commune V, lors des prochaines législatives.

Un appel qui aurait déchanté certains participants et chefs coutumiers du quartier qui ont aussitôt plié bagage. C’est pourquoi, Appel du Mali a invité le Premier ministre à rappeler à l’ordre son ministre de l’urbanisme. Pour cette sortie malencontreuse, les jeunes de cette association ont décidé de boycotter la liste YELEMA.

Kassoum THERA

05 Novembre 2013