Partager

Suite à son accident de la circulation entre Douentza et Mopti

L’ancien président de l’Assemblée nationale du Mali (1992-2002) ancien président du Parlement de la CEDEAO (2000-2006) et baron de l’ADEMA-PASJ depuis sa naissance en mai 1991, le Pr Ali Nouhoum Diallo, victime d’un accident de circulation le mois dernier, a été évacué, de source digne de foi, le dimanche 15 juin sur Tunis pour y recevoir des soins appropriés.

Arrivé dans la capitale tunisienne, l’ancien député de Douentza a été opéré dès le lendemain d’un caillot de sang qui se trouvait dans son cerveau. Il semble que cette opération a été un franc succès.

Rappelons que c’est en compagnie de son ancien colistier, l’ex-ministre de l’Education nationale, Moustapha Dicko, en partance pour Douentza dans un véhicule transportant les dépouilles d’un parent décédé à Bamako que l’accident est survenu.

Il a été d’abord admis au Centre Odonto-Stomatologie de Bamako, situé près de la Primature. Le Pr Ali Nouhoum Diallo y a reçu les premiers soins et a même été guéri avant de regagner son domicile à Hamdallaye ACI 2000.

Quelques jours après, les différents contrôles ont montré qu’il existe un caillot de sang dans son cerveau. C’est pourquoi, il a été précipitamment évacué sur Tunis par les soins, nous a-t-on dit, des plus hautes autorités du pays (président de la République, Premier ministre et ministre de la Santé).

Nous souhaitons à notre doyen et démocrate avéré prompt rétablissement.

En outre, soulignons que le leader du CNID et député à l’Assemblée nationale, Me Mountaga Tall, séjourne également depuis deux mois à Paris où il a subi une opération au niveau de la jambe gauche. Nous avons appris, de source proche de l’Hemicycle, qu’il est actuellement en rééducation. Bonne santé et bon retour à ces hommes politiques dont le pays a besoin pour asseoir davantage sa démocratie !


L’Indépendant du

Chahana Takiou

19 Juin 2008