Partager

L’Afrique du Sud va se doter d’un terminal pétrolier géant, le plus grand d’Afrique, selon ses promoteurs, au port de Saldanha près du Cap (sud-ouest) d’une capacité totale de 13,2 millions de barrils, l’équivalent de douze tankers. La nouvelle installation devrait voir le jour « fin 2016-début 2017 » et le montant de l’investissement « tourne autour de deux milliards de rands (147 millions d’euros) à ce stade », a souligné jeudi auprès de l’AFP Gideon Loudon, directeur général de la société associée dans la construction du nouveau terminal, Oiltanking Grinrod Calulo Ltd. Oiltanking Grinrod Calulo est une filiale du groupe allemand Marquard&Bhals, numéro deux mondial du stockage d’hydrocarbures, associée à des partenaires sud-africains. L’entreprise travaillera en association avec la société sud-africaine Mining, Oil and Gas Services (MOGS) dans le cadre d’une société commune baptisée « Oiltanking MOGS saldanha Ltd » (OTMS). Ce projet date de 2011. « Le port de Saldanha Bay est un site excellent (…) car proche des routes stratégiques empruntées par les tankers (…). Il est idéalement situé pour traiter du pétrole brut venant d’Afrique de l’ouest ou d’Amérique du Sud », selon un communiqué. Ses promoteurs estiment aussi qu’il a « le potentiel pour s’imposer comme une plaque-tournante mondiale de transbordement de pétrole brut sur le parcours de certaines routes commerciales déjà établies ». AFP