Partager


Dans une déclaration qu’il nous a fait parvenir, le comité directeur du Parti pour la renaissance nationale (Parena) félicite Alpha Oumar Konaré, ancien chef de l’Etat du Mali et précédemment président de la Commission de l’Union africaine.

Le comité directeur du Parena, réuni le 11 février 2008, a évoqué le changement opéré à la tête de la Commission de l’Union africaine lors du dernier sommet de l’Union tenu à Addis-Abeba du 31 janvier au 2 février 2008.

Tout en félicitant M. Jean Ping pour son élection à la présidence de la Commission, le Parena exprime ses chaleureuses félicitations et sa solidarité avec le président sortant, notre compatriote Alpha Oumar Konaré.

A la fin d’un mandant exaltant dont les enjeux n’ont échappé à personne, l’action d’Alpha Oumar Konaré aura permis une plus grande prise de conscience du chemin que l’Afrique doit encore parcourir pour relever les défis auxquels ses peuples sont confrontés.

Des percées décisives sont à mettre à l’actif de ce mandat et résultent en grande partie de la vision et du volontarisme du président Alpha Oumar Konaré dont le Mali et l’Afrique peuvent se féliciter.

Ce sont notamment :

l’endossement par les Etats membres de l’Union d’un plan stratégique fondé sur une vision optimiste du développement du continent africain ;

le retour de l’Afrique dans l’agenda des décideurs internationaux et le repositionnement d’Addis-Abeba comme le passage obligé de la diplomatie continentale en général, et d’un nouveau partenariat entre l’Afrique et les pôles émergents (Chine, Inde, Brésil, etc.) en particulier ;

la fin du tabou sur la question des Etats-Unis d’Afrique, désormais ouvertement débattue par les responsables du continent ;

la formulation de positions communes africaines sur tous les sujets touchant à la survie du continent ;

le refus de la fuite en avant et la prise en charge par l’Afrique de ses propres défis sécuritaires, notamment au Burundi, au Darfour et en Somalie ;

la mise en place des organes de l’UA, à savoir le Parlement panafricain, le Conseil de paix et de sécurité, le Conseil économique, social et culturel, la Cour africaine de justice, et ce, dans des délais plus courts que prévus.

Le Parena rend un vibrant hommage au grand Africain qu’est Alpha Oumar Konaré pour son action résolue et déterminée à la tête de la Commission de l’Union africaine, action qui fait la fierté et l’admiration des filles et fils du continent et de la diaspora.

A l’issue d’une mission bien remplie au service de l’Afrique, le Parena souhaite au président Konaré un bon retour au pays natal !

Bamako, le 11 février 2008

Le comité directeur du Parena


15 février 2008.