Partager

A Bamako, les prix des denrées de première nécessité varient selon les marchés. Selon les commerçants, cela est dû à la façon dont chacun d’entre eux accède aux produits. Mais les céréales sont les plus exposés à cette différence de prix. C’est le principal constat effectué cette semaine par notre équipe partie s’enquérir des tendances du marché, notamment en jetant un coup d’œil sur le panier de la ménagère.

Au marché de Djélibougou, le kilogramme de viande est vendu à 1600 kg, sans os à 2000 FCFA. Dans la boutique de Mady Djarisso, le kg de sucre est à 550 FCFA, le litre d’huile à 750 FCFA, le kg de farine à 375 FCFA.

Dans le même marché, le kg de riz varie entre 300 et 400 FCFA, le fonio est proposé à 450 FCFA, le haricot à 350 FFA, le maïs, sorgho et le petit mil à 200 CFA le kilogramme.

Au marché de Médine, le kg d’oignon est vendu à 600F, le riz varie entre 325 FCFA et 400 FCFA, le haricot se vend à 375 FCFA, le maïs à 225 FCFA, le sorgho à 250 FCFA, le petit mil à 250 FCA et le fonio à 500 FCFA.

Au marché de Hamdallaye, le litre d’huile est à 750 FCFA, le sucre à 550 FCFA le kg, le kg de viande, quant à lui, est vendu à 1600 et s’il est sans os, à 2000 FCFA.

Dans ce même marché, au kiosque de Bakary Doumbia, le kg de fonio est à 500 FCFA, le maïs à 175 FCFA, celui pilé à 250 FCFA, le sorgho à 175 FCFA, celui non pilé à 250 FCFA, le petit mil à 175 FCFA le kg, celui non pilé à 250 FCFA.

Dans la boutique de Moussa Kéïta alias Boufa, au marché de Lafiabougou, le kg du riz connaît une variation importante, selon le type de riz : 310 – 315 – 325 – 340 et 365 FCFA. Le petit mil, le sorgho et le maïs sont proposés à 175 FCFA le kg, contre 240 FCFA pour ces mêmes denrées pilées. Quant au haricot très prisé à Bamako, la première qualité est à 340 FCFA et la deuxième à 290 FCFA. La farine, de son côté, est vendue sur ce marché à 335 FCFA.

Dans ces différents marchés, la remarque est que les prix de la viande sont les mêmes. Seuls ceux des céréales connaissent des variations d’un marché à un autre.

Fatoumata Mah KONE

23 Juillet 2010.