Partager

Fidèle parmi les fidèles des partis politiques qui soutiennent l’action du président de la République et du gouvernement Modibo Sidibé, le Mouvement Patriotique pour le Renouveau (MPR) du Dr Choguel Maïga, ancien ministre, invite, dans un communiqué, dont une copie nous est parvenue « toutes les forces politiques et sociales à soutenir le président de la République, Amadou Toumani Touré, dans la recherche d’une solution appropriée et durable dans le strict respect de la souveraineté, de l’intégrité du territoire national et de l’unité.« 

Face à l’attaque du camp militaire de Nampala par des bandits armés, survenue le 20 décembre dernier, qu’il qualifie de «barbare», le Mouvement Patriotique pour le Renouveau (MPR) s’est dit «consterné et indigné», dans un communiqué en date du 21 décembre, dont une copie nous est parvenue.

Pour le parti du Dr Choguel Kokala Maïga «en perpétrant leur forfait, le 20 décembre, jour de l’ouverture solennelle de la Biennale artistique et culturelle, ce grand rassemblement des jeunes venus de toutes les régions du Mali, les assaillants ont fini par démontrer à la face du monde qu’ils ne se battent pas pour l’amélioration des conditions de vie d’une communauté ou le développement d’une région».

Toujours dans la dynamique de l’option du dialogue et de la concertation privilégiée par le Président de la République qu’il soutient, le MPR a condamné, avec la dernière rigueur, l’agression contre les forces armées et de sécurité.

Se tenant aux côtés de notre vaillante Armée, le parti du Tigre «exhorte le gouvernement à mettre les forces armées et de sécurité dans les conditions matérielles, morales et psychologiques pour imposer la paix par tout dans le pays, invite toutes les forces politiques et sociales à soutenir le Président de la République, Amadou Toumani Touré, dans la recherche d’une solution appropriée et durable dans le strict respect de la souveraineté, de l’intégralité du territoire national et de l’unité».

Enfin, le Bureau Exécutif Central (BEC), l’instance suprême du MPR, présente aux familles des soldats tombés sur le champ d’honneur, aux forces armées et de sécurité ses «condoléances les plus attristées et souhaite prompte guérison aux blessés».


Alassane DIARRA

23 Décembre 2008