Partager

Les amis d’ATT, regroupés au sein du Mouvement Citoyen, ont célébré avec faste , samedi 12 juin, la date-anniversiare du 8 juin. Ils ont saisi l’occasion pour réitérer leur volonté de créer un parti politique afin de pérenniser les actions de leur mentor après le départ de celui-ci en 2012.

Le Mouvement Citoyen de Ségou, présidé par Boubacar Salia Daou, un opérateur économique de son état, a tenu à respecter, encore une fois de plus, la tradition qui consiste à commémorer, avec faste, l’anniversaire de l’accession de leur mentor, Amadou Toumani Touré, à la magistrature suprême du Mali.

La particularité de la commémoration du 8 juin, cette année, est qu’elle intervient à un moment où le Mouvement Citoyen décide de créer un parti politique avec les amis du président ATT afin de pérenniser l’héritage de celui-ci dans le cadre du développement harmonieux du pays.

Un sujet qui fait, aujourd’hui, l’objet de tous les commentaires et commence à inquiéter certains grands partis politique, en l’occurrence le CNID de Me Mountaga Tall. Cette célébration du 8 juin intervient également au cours d’une année très symbolique pour le Mali : le cinquantenaire de l’indépendance du pays. Une occasion que le président du Mouvement Citoyen de Ségou a saisie pour mettre le projecteur sur l’apport d’ATT dans les cinquante ans du Mali.

A propos du parti qui sera créé, Boubacar Salia Daou, tout en justifiant la nécessité de la création d’un nouveau parti par les amis d’ATT afin de pérenniser les acquis de celui-ci, a également lancé un appel pressant à tous qui ont cru en ATT, qui l’ont accompagné, durant ses huit ans, pour qu’ils se réunissent afin de dégager ensemble une synergie d’action pour que le combat de leur mentor ne connaisse pas une lassitude freinant, du coup, les efforts de développement du Mali. « Notre parti que nous allons bientôt créer est ouvert à tous pour la consolidation des acquis du président ATT qui a été une chance pour le Mali, un exemple en Afrique. Les Maliens ne se sont pas trompés en élisant ATT ». J

ugeant le parcours de celui-ci à la tête du pays pendant ses huit ans, Boubacar Salia Daou a indiqué qu’ « ATT, est le président qui a fait plus que l’ensemble des chefs d’État qui ont dirigé le Mali de 1960 à nos jours à travers les actes de développement qu’il a posés. ATT est intervenu dans les secteurs vitaux du développement: santé, éducation, eau et énergie, aménagements hydro-agricoles, logements sociaux, routes, ponts et usines ». Ainsi, pour Boubacar Salia Daou, « la célébration du 8 juin par les Maliens est un signe de reconnaissance des efforts de développement du président ATT ».

Et que Ségou ne saurait se désolidariser de ce signe de reconnaissance pour avoir été au centre du Projet de développement économique et social (PDES) du chef de l’Etat. « Ségou a une raison toute particulière de ne pas se mettre en marge de cette célébration. Car, de 2002, année de son élection comme président de la République du Mali, à 2010, Amadou Toumani Touré a séjourné dans la ville de Ségou au moins 24 fois.

Cet intérêt du président Amadou Toumani Touré n’est pas le fruit d’un hasard, bien au contraire, il repose sur des éléments objectifs résultats de la Stratégie de Croissance Accélérée, basée elle-même sur les orientations contenues dans son Projet de Développement Economique et Social (PDES) » a-t-il souligné.

’En l’espace de quelques années, les importants projets industriels et agro-industriels qui ont concentrés sur la région de Ségou ont façonné son visage au rythme des implantations de nouvelles unités industrielles.

Aux acteurs de développement déjà existants, Office du Niger, Office Riz Ségou, COMATEX SA, et le PROFEBA (engrais organiques) se sont ajoutés les projets agro-industriels SOSUMAR, N SUKALA et la nouvelle Minoterie de Ségou, les projets de développement agricole Malibya et d’Alatona. Pour couronner ce tournant industriel pris par la région de Ségou, il faut citer la construction de l’autoroute Bamako-Ségou dont les travaux pourraient bien démarrer le 25 octobre prochain. Cette date marque, en réalité, le cinquantenaire des relations entre le Mali et la Chine.

S’y ajoute celle déjà effective de la zone industrielle de Ségou et l’Université de Ségou dont la première pierre a été posée, le samedi 20 mars 2010, par le Premier ministre, chef du gouvernement, Modibo Sidibé. Voilà, la clef pour comprendre la vision et la décision prise par le président de la République, Amadou Toumani Touré, de créer le Secrétariat d’État chargé du développement intégré de l’Office du Niger confié à l’ancien gouverneur de Ségou, Abou Sow.

On oublie, volontiers, tous les autres actes de développement posés par le président ATT dans la région de Ségou, à savoir la réalisation des logements sociaux, la construction et la réhabilitation des centres culturels  »le Tientiguiba Danté » et le  »Merouba » pour ne citer que ceux-là. ATT a vraiment ouvert la voie d’un meilleur futur pour le peuple malien » a indiqué le président du Mouvement Citoyen de Ségou.

Qui, dans son discours, n’a pas oublié la marraine de la cérémonie, Mme Touré Lobbo Traoré qui, selon lui, « est une grande dame à cause de ses actions de solidarité et de lutte pour la réduction de la pauvreté, qui se trouve derrière le grand homme qu’est son mari ATT ». Au cours de cette cérémonie, d’autres personnalités ont pris la parole dont l’ancien ministre de l’Agriculture, Seydou Traoré de l’ADEMA et Ousmane Thiam, également ancien ministre des Investissement, représentant de la Première dame. Tout en magnifiant les efforts de développement, les deux personnalités ont dénoncé le fait que certains politiques ont tendance à tourner dos à ATT et à son PDES en pensant déjà en 2012. « ATT est un homme de confiance continuons à oeuvrer pour son PDES » ont-ils déclaré.

Notons également qu’au cours de cette fête, des attestations de reconnaissance ont été décernées aux personnes qui ont donné le meilleur d’elles-mêmes pour ATT et pour le Mouvement Citoyen à Ségou.

La fête a été animée par l’artiste Chéché Dramé, le Bara de Ségou qui ont tenu en haleine le public et les invités de marque dont Magal Traoré, Benson Diakité, tous de la présidence de la République, Modibo Doumbia de la primature et Djibril Tall du ministère des Transports. S’y ajoutent les personnalités locales de Ségou, à l’image du maire Ousmane Simaga.

*Envoyé Spécial

Alassane DIARRA

14 Juin 2010.