Partager

Zahabi Ould Sidi Mohamed, ministre des affaires étrangères : “Pas de contentieux entre le Mali et la Mauritanie”

La Mauritanie demeure « disposée à oeuvrer pour la stabilité et la paix du Mali », a déclaré dimanche à Nouakchott le Ministre des Affaires étrangères, Zahabi Ould Sidi Mohamed, après une rencontre avec le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz. « J’ai trouvé auprès du président Mohamed Ould Abdel Aziz une grande disponibilité à continuer à oeuvrer pour la stabilité et la paix au Mali », a dit le chef de la diplomatie malienne, qui était porteur d’une lettre du président Ibrahim Boubacar Keïta à son homologue mauritanien.

Le président Aziz « m’a chargé de dire au président Keïta que la Mauritanie restera toujours aux côtés du Mali pour sa sécurité et sa stabilité », a ajouté le Ministre.

La Mauritanie s’est dite disposée à participer à la force de l’ONU au Mali (Minusma) à hauteur de 1.800 hommes, à condition qu’ils soient déployés dans la zone frontalière entre les deux pays, pour « assurer la sécurité des lignes d’approvisionnement ».
Le gouvernement malien de transition, qui dirigeait le pays avant l’élection du président Keïta en août et la formation de son gouvernement en septembre, avait lui exigé que les soldats mauritaniens se déploient aux frontières entre le Mali et le Niger ou le Burkina Faso.

Par ailleurs, les observateurs avaient noté l’absence du président Aziz à l’investiture du pésident Keïta début septembre à Bamako.
En 2010 et 2011, avant la prise de contrôle en 2012 du nord du Mali par des groupes islamistes armés liés à Al-Qaïda, chassés depuis par une intervention militaire franco-africaine, l’armée mauritanienne était intervenue dans cette région pour détruire des bases d’Al-Qaïda au Maghreb Islamique (Aqmi). Elle l’avait fait officiellement « à titre préventif », afin d’empêcher des incursions d’Aqmi en Mauritanie où ce groupe a longtemps été présent et actif, y commettant attentats et enlèvements.

IBK EN MAURITANIE

En revenant sur ces évènements au cours d’une interview accordée au site d’informations mauritanien “Alakhbar”, le Ministre des Affaires Étrangères et de la Coopération Internationale a déclaré qu’“Il n’y a pas de problème ni de contentieux entre le Mali et la Mauritanie au moment où je vous parle”. “Cette visite traduit la volonté du président IBK de renforcer les liens de fraternité et d’amitié entre le Mali et la Mauritanie. Elle témoigne aussi de sa disponibilité de coopérer avec les autorités mauritaniennes dans la lutte contre le trafic de drogue et le terrorisme. Et la réponse du président Mohamed Ould Abdel Aziz a été très positive. Il nous a donné l’engagement de son soutien total au Mali par rapport à cette initiative et que la Mauritanie sera toujours aux côtés du Mali”, a-t-il ajouté.

Zahabi Ould Sidi Mohamed a saisi l’occasion pour répondre à ceux qui estiment que le président IBK n’a pas voulu venir en Mauritanie pendant qu’il se rendait dans d’autres pays limitrophes. “Il s’agit là des commentaires qui n’étaient pas liés à la vérité. Le président IBK a bien voulu visiter la Mauritanie (…) Malheureusement, il y a eu un contretemps et la visite n’a pas pu avoir lieu. Mais IBK viendra en Mauritanie. Le président Aziz l’a d’ailleurs invité et je peux vous garantir que notre président est prêt à répondre favorablement à cette invitation”.

Rassemblé par Laya DIARRA

Le Soir de Bamako du 8 Octobre 2013