Partager

Le Pr Amadou Touré promet la réhabilitation du siège de l’association

Le Pr Amadou Touré, a rencontré le vendredi 6 février, dans la salle de réunion de son département, les membres du Bureau de coordination de l’association des élèves et étudiants du Mali (AEEM). Cette visite est une prise de contact qu’a initiée le nouveau bureau de ladite association.

Cette rencontre a enregistré la présence des membres dudit Cabinet, du Recteur de l’Université de Bamako, Mme Siby Ginette Bellegarde ainsi que des Directeurs des services rattachés.

D’entrée de jeu, le Secrétaire Général du Bureau de Coordination de l’AEEM, Hamadoun Traoré, s’est réjoui du cadre de travail instauré entre son association et le ministère des Enseignements Secondaire, Supérieur et de la Recherche Scientifique. Il précisera en outre que l’arme de son bureau est le dialogue, la concertation et la discipline.

Selon lui, seul le dialogue permet de trouver des solutions aux difficultés. Conscient des moyens limités de l’Etat, il reconnaîtra que toutes les doléances inscrites dans le cahier de charges ne peuvent pas être satisfaites. Malgré tout, il a tenu à présenter les doléances contenues dans le cahier de charges de son bureau.

Ces doléances se résument au manque de salles de cours dans certaines facultés, l’insuffisance d’enseignants, le manque d’infrastructures sanitaires et sportives à l’Université de Bamako. Il a aussi sollicité le ministre pour la réhabilitation du siège de l’AEEM sis à Korofina.

Dans sa réponse, le ministre Amadou Touré a salué les membres du nouveau bureau de la confiance placée en eux par leur camarade.

Pour les doléances évoquées, le ministre a souligné que le cahier de doléances fera l’objet d’une étude de la part des services techniques de son département.

Au cours de la rencontre, le ministre Touré a annoncé le début de la construction de la clinique universitaire à la cité des enseignants sise sur la colline de Badalabougou.

Quant à la réalisation de la cité et du campus universitaire, le ministre a avisé que 117 hectares sont disponibles à Kabalabougou et 30 hectares sur la route de Kati.

Par ailleurs, il a pris l’engagement de réhabiliter le siège de l’AEEM dans les jours à venir.

Ramata TEMBELY

09 Février 2009