Partager

Approché par les journalistes sur une probable cessation des poursuites judiciaires contre Iyad Ag Ghaly en raison du rôle que ce dernier a, semble-t-il, joué dans la libération des quatre ex-otages français d’Areva, Mohamed Aly Bathily dit ne pas être au courant d’une telle démarche.

« Je ne crois même pas que les autorités françaises aient accordé l’impunité à ce monsieur. Officiellement ça n’a jamais été le cas. Je ne crois pas que la France peut accorder une impunité à quelqu’un qui aurait commis des crimes au Mali.

Ça me parait difficile. Je ne crois pas que ce soit vrai. C’est vous qui m’apportez la nouvelle, je ne suis au courant de rien .»

Kassoum THERA, A DIARRA

01 Novembre 2013