Partager

Ce jeudi 26 novembre, en début de matinée, le ministre de la Jeunesse et des Sports, à travers une visite qui avait les allures d’une visite surprise, s’est rendu dans les locaux de l’emblématique Stade omnisport Modibo Kéita. Cette visite a permis au ministre Mossa Ag Attaher de s’imprégner de l’état d’évolution des travaux en cours, des conditions de travail du personnel et de partager avec les uns et les autres les attentes fortes des autorités de la transition par rapport à la bonne tenue de l’image de cette infrastructure sportive.

« Cette visite est à mettre  dans le cadre de la continuité de la série de visites que j’ai décidé d’entreprendre conformément à la démarche entreprise, afin de prendre connaissance des réalités des services centraux et des services rattachés à mon département, ainsi que les infrastructures  sportives et socioéducatives de jeunesse » a fait savoir le ministre de la Jeunesse et des Sports. Cependant, il n’a pas manqué de mentionner le cachet particulier qui singularise cette visite au Stade Modibo Kéita de Bamako. Ce stade, selon le ministre Mossa Ag Attaher, porte le nom du premier Président de la République du Mali. De ce fait, dira le ministre de la Jeunesse et des Sports, c’est l’image même du pays qui est lié à ce stade. « Rien que pour cela, ce stade doit mériter notre attention » a souligné le ministre Ag Attaher, sans manquer d’évoquer le rôle et la place de ce stade dans l’histoire sportive de notre pays, ainsi que dans la promotion et le développement de la pratique sportive. Il s’agit aussi, selon le ministre en charge des Sports, de voir l’évolution des travaux engagés pour la rénovation de ce stade, afin d’y répondre aux exigences des instances de gouvernance du sport en Afrique et dans le monde. Tout cela concourt, selon le ministre Ag Attaher, à donner « une image fréquentable à ce stade ».

Cette visite du ministre de la Jeunesse et des Sports a débuté au niveau de la pelouse. Une pelouse qui offrait aux visiteurs un éclat bien verdoyant, en plein arrosage par des bouches de jet d’eau aux quatre compartiments du terrain de jeu.

De la pelouse, le ministre Ag Attaher s’est rendu à la loge officielle, puis à la tribune de presse avant de faire le tour des différentes rangées du gradin de la tribune d’honneur. A ce niveau, les préoccupations du ministre ont concerné le manque d’effectivité des chaises (laissant des grands espaces vides sur le gradin) et les autres commodités pour la tribune de presse et la loge officielle. En réponse, les responsables du stade ont expliqué au ministre, la disponibilité de 100 chaises sur 200 chaises et d’une dizaine de tables de reportage pour les deux tribunes de presse et de 60 fauteuils officiels sur 150 concernant la loge officielle.

Par la suite, le ministre et sa délégation sont descendus dans les vestiaires pour constater de visu les rénovations effectuées. Après la visite dans les quatre vestiaires, les salles d’internat, des arbitres et des commissaires, le ministre Ag Attaher a exprimé un sentiment de relative satisfaction, en attendant la fin des travaux. Cependant, il a insisté sur la mise en norme du tunnel de sortie des joueurs, la mise en état des différents points d’évacuation d’eau, le renouvellement des battants des fenêtres en alu et l’hygiène des lieux.

L’autre fait notable de cette visite du ministre de la Jeunesse et des Sports, relève du fait que la rénovation des toilettes publiques n’ait pas été prise en compte dans le lot des travaux en cours.

« Après cette visite, nous pouvons dire que des choses ont été faites et d’autres restent à faire. Nous allons, avec le maître d’ouvrage des travaux, la direction du stade et les services techniques et financiers de mon département, faire le point » a déclaré le ministre Ag Attaher avant de promettre d’y retourner à la fin des travaux, après réception, pour tirer les enseignements essentiels. « Nous voudrions que ce stade soit fin prêt d’ici à la fin de cette année. C’est une infrastructure sportive importante pour l’Etat et le public sportif malien » a souligné le ministre Ag Attaher à la fin de sa visite des lieux.

CCOM/MJS 

Source: Le 22 Septembre 2020