Partager


La longue suite de réalisations positives du Président Amadou Toumani Touré et son gouvernement a doté le processus démocratique malien d’une certaine légitimité. L’accord de coopération signé entre le Mali et les Etats Unis à Washington, portant sur une aide de 461 millions de dollars sur cinq ans, est un témoignage fort éloquent de l’engagement du Président ATT dans la bonne gouvernance et la démocratie.

Depuis son accession au pouvoir en 2002, le Président Amadou Toumani Touré n’a cessé d’imprimer une orientation beaucoup plus pragmatique à la marche du pays. Cette nouvelle approche, basée sur la bonne gouvernance et la démocratie dans un climat politique et social apaisé, a favorisé une application rigoureuse des programmes susceptibles d’apporter des solutions aux difficultés économiques que connaît le Mali , pourtant durement frappé par la crise ivoirienne.

Grâce à cette bonne orientation politique, les quatre premières années de son mandat ont été marquées par plusieurs grandes réalisations sur le terrain, tant sur le plan économique que sur le front social. Cependant, il importe de souligner que ces quatre premières années ont été accompagnées des soubresauts des nostalgiques de l’ancien régime préoccupés d’avantage à préserver des privilèges mal acquis.

Malheureusement pour eux, la longue suite des réalisations du Président Amadou Toumani Touré a doté le processus démocratique d’une grande légitimité populaire.
Il n’est donc pas surprenant qu’à quelques encablures des élections générales, d’éternels insatisfaits ceux là mêmes qui n’ont jamais souhaité le bonheur du peuple malien changent de fusil d’épaule.

ATT – cratie, la nouvelle trouvaille, copiée sur le modèle sénégalais du livre de Abdoul Latif Coulibaly sur le président Wade, est malheureusement loin de connaître le même retentissement. Tout simplement, parce qu’à la grande différence du livre de Abdoul Latif Coulibaly, les auteurs d’ATT- cratie ont commis la grave erreur de tomber dans l’anachronisme ridicule en se réfugiant derrière un pseudonyme.

Manque de courage ou tout simplement manque de respect envers notre peuple ? A cause de cette maladresse, ATT-cratie est désormais réduit à la dimension d’un tract mal ficelé qui suscite certes beaucoup de curiosité mais dont le contenu est à ranger dans le tas des ragots racontés par des individus qui ont pratiquement raté le coche et qui essaient vainement de torpiller un processus qui leur échappe.

Cependant, malgré les nombreuses entraves, le processus démocratique enclenché par
ATT depuis mars 1991 ne fait qu’accumuler des lettres de noblesse. Ainsi les Etats-Unis viennent d’accorder au Mali par le biais du M.C.A une importante aide de 244 milliards de os francs.

Un cinglant revers pour ATT- cratie et ses commanditaires, mais une juste récompense qui honore le Mali tout entier et son président.

Gabriel MOUNKORO
(Professeur de français, Cité UNICEF)

20 novembre 2006.