Partager

Le Kenya a décidé d’envoyer un navire de guerre à proximité du cargo ukrainien retenu par des pirates en face des côtes somaliennes et déjà encerclé par plusieurs frégates de pays étrangers, a annoncé mercredi son ministre des Affaires étrangères. « Notre marine va se joindre aux autres forces militaires déjà présentes en mer », a déclaré M. Wetangula à l’issue d’un entretien à Nairobi avec le ministre des Affaires étrangères Ali Jama Jangeli. Des pirates somaliens se sont emparés le 25 septembre du Faina, un cargo ukrainien transportant notamment 33 chars d’assaut de conception soviétique ainsi que des lance-roquettes et des batteries anti-aériennes. Le ministre kényan des A E a réaffirmé mercredi que la cargaison d’armement était bien destinée au Kenya et démenti une information de la BBC mardi faisant du Sud-Soudan le véritable destinataire. Dans une nouvelle résolution adoptée mardi, le Conseil de sécurité a appelé les Etats à agir en employant les « moyens nécessaires » contre la piraterie au large de la Somalie. (AFP)