Partager

Le Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao), groupe islamiste armé présent dans le nord du Mali, menace de tuer un Espagnol qu’il retient en otage avec deux Européennes, tous trois enlevés en octobre 2011 dans l’ouest de l’Algérie, selon son porte-parole. Pour les libérer, il réclame la libération de plusieurs de ses combattants détenus notamment en Mauritanie – deux sont accusés d’avoir participé à l’enlèvement – ainsi qu’une somme de 30 millions d’euros. Il fustige par ailleurs le Front Polisario, l’Algérie, le Maroc et l’ONU Le Mujao a enlevé le 5 avril dans la ville malienne de Gao (nord-est), le consul d’Algérie dans la cité et 06 de ses collaborateurs. Il réclame 15 millions d’euros pour les libérer. Fin avril, il avait dénoncé l’échec de négociations avec l’Algérie, et le 8 mai, il a fixé un délai de « moins de 30 jours » au gouvernement algérien pour satisfaire à ses revendications, en menaçant de tuer les otages. L’enlèvement des 07Algériens a eu lieu quelques jours après la chute du Nord du Mali aux mains de divers groupes armés dont le Mujao, Ansar Dine, Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) et le Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA, rébellion touareg). AFP.