Partager

Deux semaines après sa réélection, le président Bouteflika a reconduit dans leur fonction son Premier ministre Ahmed Ouyahia et l’ensemble des membres du gouvernement. Seul un ministre quitte l’équipe. Il s’agit du ministre d’Etat sans portefeuille, Soltani Bouguerra qui aurait demandé lui-même à quitter son poste. Le communiqué officiel de la présidence de la République ne précise pas quelles sont les exigences internes qui justifient la reconduction du gouvernement Ouyahia. Mais, on suppose que cela est destiné à mettre fin à l’attentisme qui s’était installé dans les sphères de l’Etat après les ambitions affichées par Bouteflika pour son troisième mandat. Durant ces dernières semaines, on prêtait au président de la République, désormais seul maître de l’exécutif en vertu des nouvelles dispositions constitutionnelles, l’intention de remanier de fond en comble le gouvernement. L’arrivée de jeunes technocrates était pressentie ainsi que la création de deux super-ministères en charge des grands dossiers. On avait même avancé la création d’un office de la sécurité intérieure relevant du président. Aujourd’hui, tout cela n’est que supputations. (Rfi)