Partager

Helène Rossert vice présidente du Fonds Mondial de Lutte contre paludisme, la tuberculose et le Sida, Malick Sène secrétaire exécutif du Haut Conseil National de Lutte contre le Sida et nombreux autres invités étaient présents à la cérémonie.

Essentiellement destiné à renforcer la capacité des structures de santé de Bamako et des capacités régionales, ainsi qu’améliorer la capacité de prestation des agents de santé durant les cinq prochaines années, financer l’amélioration de la communication sur la santé et appuyer associations et ONG engagées dans la lutte contre le Sida, représentent les principaux objectifs visés par ce fonds.

Implication de tous les acteurs dans les efforts de prévention est illustré par ce financement, qui répond également aux soucis des autorités engagées dans la lutte préventive et la prise en charge des personnes vivant avec le VIH, selon Mr Sène.

Tout en saluant la grande mobilisation contre la maladie au Mali, Mme Rossert espère que plus sera fait dans ce sens, car  » nous voulons que le modèle malien serve d’exemple dans la sous-région « , a-t-elle affirmé.

Assurance a été donnée par Mme Rossert, de l’engagement de sa structure à soutenir tous les efforts dans ce sens.

30 Mars 2005