Partager


«Les recettes passent de 378 millions à 713 millions de FCFA entre juillet et septembre 2008»

Le Directeur général des Douanes, le Colonel Amadou Togola, poursuit sa visite de prise de contact avec les agents sur le terrain. Après le Bureau 200 connu sous le nom du Bureau Bamako- Fer, il s’est rendu, le mercredi après-midi, à Kati où le chef du Bureau local, l’Inspecteur Mamadou Traoré, lui a annoncé la bonne nouvelle de l’augmentation des recettes de l’ordre de 31% de juillet à septembre.

Dans son discours de bienvenue, l’Inspecteur Mamadou Traoré a déclaré que le Bureau Principal des Douanes de Kati, situé à environ 15 km de Bamako et qui vient d’être doté de nouveaux locaux, connaît tout de même quelques difficultés, liées surtout à l’absence d’un magasin pour stocker les marchandises, au manque de moyens adéquats de contrôle, le défaut d’un groupe électrogène et surtout la non opérationnalisation correcte de la connexion.

Le chef du Bureau des Douanes de Kati a expliqué qu’en dépit de ces difficultés, son bureau a reçu 216 chargements depuis la date du 7 juillet 2008 et ses recettes sont passées de 378 millions à 713 millions de FCFA.

L’Inspecteur Mamadou Traoré de poursuivre en révélant que le travail dans le Bureau est parfois ralenti à cause des difficultés évoquées ci-dessus. Il n’a pas manqué de saluer le courage de ses agents, en dépit de la jeunesse du Bureau.

Bien que le Bureau des Douanes de Kati connaisse des difficultés, il répond à hauteur de souhait aux attentes de la Direction Générale des Douanes a confié, de son côté, le Directeur Général des Douanes, le Colonel Amadou Togola. Le Chef des gabelous du Mali n’a pas caché sa satisfaction au vu des résultats enregistrés, durant ces deux derniers mois, par les agents du Bureau Principal de Kati, qui a été créé seulement en 2006.

Le Colonel Togola a exhorté le chef du Bureau et son équipe à persévérer sur cette bonne voie, qui cadre avec les ambitions de l’Administration des Douanes du Mali. Il poursuivra en ajoutant que la Douane est une grande administration centrale et qu’elle joue un rôle important dans la stabilisation de l’économie nationale.

La Douane joue également un rôle considérable dans la facilitation du commerce et du trafic au niveau international. Ses missions consistent à veiller pleinement sur l’espace économique national, à protéger la culture en sauvegardant le patrimoine national, la santé des populations en multipliant les stratégies de lutte contre les stupéfiants et autres produits nuisibles à la vie humaine.

Le Colonel Amadou Togola a aussi rappelé que la Douane participe pleinement à l’organisation de l’action publique et qu’elle constitue la passerelle entre l’Etat et le secteur privé. Le Directeur Général des Douanes du Mali a félicité l’Inspecteur Mamadou Traoré et son équipe pour ce qui a été fait durant ces derniers mois, tout en les exhortant à redoubler d’efforts pour relever d’autres défis à venir.

Il a profité de l’étape de Kati pour dire qu’à cause des difficultés actuelles qui frappent le monde entier, l’Etat malien a revu à la baisse les recettes prévisionnelles annuelles de la Douane, qui passent de 292 milliards FCFA à 230 milliards FCFA. Le Colonel a reconnu le travail remarquable abattu par les agents des douanes, d’une façon générale, depuis l’opérationnalisation des scanners de contrôle.

Le Mali, dira-t-il, avec seulement quatre scanners, a l’un des taux de contrôle les plus élevés au monde en ce moment, avant d’ajouter que cela démontre le courage et l’abnégation des agents des Douanes à accomplir correctement la mission qui est la leur.

Parlant des difficultés évoquées par le chef du Bureau Principal de Kati, le Colonel Togola, conscient du vécu quotidien des agents de ce jeune Bureau, a promi que des dispositions adéquates seront prises dans les plus brefs délais pour corriger les imperfections.

Zhao Ahmed BAMBA
Envoyé Spécial.

10 Octobre 2008