Partager

A la tête de la Direction Générale des Douanes du Mali depuis quelques mois seulement, le Colonel Amadou Togola, accompagné de ses proches collaborateurs, a entamé, hier par les unités de Bamako et Koulikoro, une tournée de prise de contact avec les agents sur le terrain. L’objectif de cette visite est de s’imprégner des réalités vécues sur le terrain par les agents des douanes.

Le bureau 200, qui a été le premier à recevoir la délégation conduite par le Directeur Général, table sur une prévision mensuelle de plus de 2 milliards 200 millions de FCFA.

Au Bureau 200, après la visite des locaux, le Colonel Amadou Togola a suivi avec une attention particulière les discours de la directrice régionale des douanes maliennes de Koulikoro, Coulibaly Nafissatou Tambadou et du chef du Bureau 200, le Lieutenant/Colonel Seydou Konaté.

Après s’être félicitée du choix de sa direction pour être la première subdivision à accueillir la forte délégation, Mme Coulibaly s’est fait un devoir de présenter son service, qui comprend quatre bureaux principaux. Ce sont les Bureaux de Bamako-Fer, de l’Aéroport-Sénou, de Faladiè et de Kati. La direction régionale des douanes de Koulikoro dispose également de cinq bureaux secondaires, à Nara, Kourémalé, Banankoro, Colis Postaux et Paquets Poste, en plus de deux postes gérant une recette à Kati et des magasins train à petite vitesse.

Parlant des recettes, la directrice régionale des douanes maliennes de Koulikoro dira qu’à la date du 8 octobre 2008, il a été réalisé, pour la période allant de janvier au 30 septembre 2008, un taux de recette de 64,13%. Les prévisions, a-t-elle poursuivi, sont 2.228 millions de FCFA pour Bamako-Fer, 1.977 millions de FCFA pour Faladiè, 1.418 millions de FCFA pour l’Aéroport-Sénou, 700 millions de FCFA pour Kati, 32 millions de FCFA pour Kourémalé et 20 millions de FCFA pour les autres Bureaux. Elle a, par ailleurs, soutenu que le plan d’action opérationnel élaboré par l’Administration des Douanes, est correctement appliqué.

Pour sa part, le chef du Bureau 200, le Lieutenant /Colonel Seydou Konaté, tout en remerciant le Directeur Général pour cette visite de contact avec les agents à la base, a confié que la prévision mensuelle pour son Bureau est de 2 milliards 228 millions de FCFA, soit un taux de réalisation de plus de 61,8%.

La rentabilité, par agent, a-t-il ajouté, est de 19.136.903FCFA. L’objectif principal au Bureau 200, a poursuivi le Lieutenant-Colonel Seydou Konaté, est de répondre valablement aux attentes de la Direction générale des Douanes du Mali et de l’Etat en un mot. Pour la suite, il précisera que le recouvrement, en juin 2008, a été de 1 milliard 435.267.770 FCFA. En juillet, il était à plus d’un milliard 480 millions de FCFA. Ce chiffre a connu une petite baisse, en août 2008, tombant à 1 milliard 150 millions de FCFA et une légère hausse en septembre atteignant 1 milliard 285 millions de FCFA.

Le Colonel Amadou Togola, dans son discours, a déclaré qu’à sa nomination à la tête de la Direction générale des Douanes du Mali, son premier souci a été de prendre en compte les préoccupations des agents sur le terrain. Cette visite est l’occasion de jauger l’état de fonctionnement des structures de la Douane malienne.

Il a exhorté les agents à respecter les enjeux et les procédures de dédouanement. Cela passe par la maîtrise des techniques de dédouanement, la conduite et la mise en douane, la prise en charge des marchandises importées, la vérification, l’évaluation en douane, la rédaction des certificats de visite, la responsabilité et le rôle du chef de Bureau, la responsabilité et le rôle du chef de visite, la responsabilité et le rôle des agents vérificateurs, la liquidation et le recouvrement des droits et taxes, entre autres.

Après le rappel des missions assignées aux agents des douanes, le Colonel Togola et la délégation qui l’accompagne se sont prêtés aux questions des agents des douanes sous un hangar au Bureau 200.

Après le Bureau 200, la délégation s’est rendue à Kati. Le programme de cette visite du Directeur Général sur le terrain (une première selon plusieurs anciens des douanes maliennes) se poursuivra ce jeudi au niveau des Bureaux de Faladiè, le Bureau 201, le BRE, le BEMEX et le Guichet Unique.

Zhao Ahmed BAMBA

09 Octobre 2008