Partager

Le Premier ministre Moussa Mara a présidé le samedi 20 septembre 2014 à l’hôtel Radison, la cérémonie de lancement du programme de formation de 3000 agents au métier de l’installation de la Télévision Numérique Terrestre (Tnt). L’évènement s’est déroulé en présence de plusieurs membres du Gouvernement dont le Ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, Mahamane Baby, le Ministre de l’Économie Numérique de l’Information de la Communication, Mahamadou Camara, et le Ministre de l’industrie et de la Promotion de l’Investissement, Moustaphe Ben Barka. Étaient également présents, le PDG de la Tntsat-frica, M. Ismaël Sidibé et le partenaire de la Tntsat-Africa, Ibrahim Guimba Saidou.

Cette cérémonie officielle de lancement de programme de formation d’agents au métier de la Tnt, faut-il le rappeler, intervient après une session de formation destinée à mettre les journalistes à niveau. Ce fut une tribune pour Ismaël Sidibé de présenter Tntsat-Africa et de revenir sur les enjeux. Selon lui, afin de faire face à la transition de la télévision analogique vers la télévision numérique terrestre prévue pour le 17 juin 2015, le groupe Africable Télévision et ses partenaires ont créé Tntsat-Africa. Première plateforme satellite installée en Afrique francophone au sud du Sahara basée à Bamako au Mali, Tntsat diffusera la Tnt par satellite, les télévisions nationales et certaines chaines privées dans les normes prescrites par l’Union Internationale des Télécommunications (Uit), a t-il expliqué.
Pour permettre aux téléspectateurs de recevoir les chaines de télévision diffusées par satellite et les chaines diffusées en mode terrestre, Tntsat-Africa propose un seul appareil à double tuner satellite et terrestre, a révélé Ismael Sidibé qui insiste sur les opportunités. Avec son positionnement, l’offre de Tntsat-Africa, selon Ismaël Sidibé, permettra dès la fin de 2014 aux États un second créneau de large diffusion grâce au satellite des télévisions nationales en mode numérique; aux populations africaines d’acquérir un équipement de réception numérique unique avec une offre gratuite de 47 chaines de télévisions numériques diffusées par satellite; aux opérateurs privés la maitrise de la migration de l’analogie vers le numérique, le développement de services liés ou à valeur ajoutée, des caneaux supplémentaires de diffusion.

Dans leur intervention, les différents Ministres ont salué le dynamisme du Pdg. Le Premier ministre Moussa Mara a abondé dans le même sens, car selon lui c’est une initiative qui ouvrira des opportunités d’emplois. Cette cérémonie fut marquée par une remise de diplôme à des agents venus d’une formation en Afrique du Sud. Le chef du gouvernement a, de ses mains, remis les diplômes de ciinq super formateurs. C’est ainsi donc parti pour relever le défi posé par le nouvel outil.

Laya DIARRA

Le Soir de Bamako du 23 Septembre 2014