Partager

Créé, il y a juste quelques mois, le Centre de Recherche et de Création Artistique est une structure qui permet aux jeunes diplômés de nos différentes écoles artistiques et du Conservatoire Balla Fasséké Kouyaté de pratiquer leur métier et de mettre tout en oeuvre pour vivre de leur art. Pétris de talents, ces jeunes gens se trouvent très souvent mis au banc de la société par manque de travail qui correspond à leur formation professionnelle. Juste après sa création, le centre a mis en place des projets visant à promouvoir et à aider les jeunes artistes à pratiquer leurs métiers.

Il est dirigé par des personnalités très connues dans le monde des arts et de la culture de notre pays, notamment à travers l’Institut National des Arts (INA) de Bamako. Ces personnes ont mis à la disposition des jeunes leur expérience et leur savoir-faire pour promouvoir les arts dans la Commune VI du District de Bamako, voire le Mali entier.


RELEVER LES DEFIS DU DEVELOPPEMENT

A ce sujet, son Directeur général, M. Racine Dia dira: “A l’heure où évoluent les choses, l’avenir de ce pays est d’une manière où d’une autre lié à la jeunesse, et cette jeunesse se trouve souvent prise au piège par des différents problèmes de la société qui les oblige à aller à l’exode dans d’autres pays étrangers et elle subit toutes sortes d’humiliations pour avoir de quoi subvenir à leur besoin. Il faut savoir que le gouvernement ne peut pas prendre tout ça en charge, si chacun, de son côté, chaque opérateur essaye de faire son possible pour cette jeunesse, nous allons sans doute relever le défi du développement durable dans notre pays.

A notre niveau, nous essayons d’appuyer le maximum possible pour contribuer à sa promotion dans le domaine artistique et culturel”. C’est pourquoi, le groupe des jeunes artistes produit par le C.R.C.A, le groupe “Triton Stars” prépare la mise au marché de son album, et pour la promotion de cet album, il organise chaque vendredi soir au siège du C.R.C.A à Faladiè-Sema face aux Halles de Bamako, un concert gratuit et ouvert à tout le monde.

Le CRCA est aussi en train de mettre en place des groupes de danse traditionnelle et des groupes de théâtre. Ainsi, dira son Directeur administratif, M. Fodji Koné : “Je suis très content de pouvoir apporter à ses jeunes un travail qui peut leur être utile et les aider à se créer dans le monde des arts et de la culture”.

Après les arts et la culture, le C.R.C.A se lance aussi dans le sport, en donnant un coup de pouce à l’équipe de basket de la Commune VI. De telles initiatives sont vraiment à saluer.

Moussa KONDO (Stagiaire)

08 décembre 2006.