Partager

A l’issue du Conseil des ministres d’hier mercredi 14 août, le capitaine Amadou Haya Sanogo, président du comité militaire de suivi des forces armées, a été promu général de corps d’armée à titre exceptionnel. Le ministre de l’Administration territoriale, le Colonel Moussa Sinko Coulibaly et le Commandant des opérations militaires au nord du Mali, le Colonel-major Didier Dacko, ont été élevés au grade de généraux de brigade. En outre, le Colonel Ould Meïdou, actuellement conseiller militaire au ministère de la Défense et le Colonel-major Aladji Gamou, engagé au front aux côtés de Didier Dakouo, pourraient être nommés généraux de brigade dans le courant du mois de septembre. Il nous revient que depuis quelques jours, le président par intérim Dioncounda Traoré a signé le décret de nomination de ces trois militaires. Ledit décret devait être publié depuis le mercredi 7 août, mais en raison d’un déplacement du président par intérim en Arabie Saoudite pour la Oumra (petit pélérinage), il a été reporté à hier mercredi.
Moussa Sinko Coulibaly, ministre de l’Administration, de l’aménagement

Ces promotions interviennent quelques jours après le second tour de l’élection présidentielle remportée par l’ex-Premier ministre Ibrahim Boubacar Keïta et à quelques jours de la fin de la transition instaurée après le coup d’Etat du 22 mars 2012 dirigé par le désormais ex-capitaine Amadou Haya Sanogo. Au sein de l’armée, on indique que ces nominations sont justifiées fortuites. Pour cause, le ministre de l’administration territoriale de la décentralisation et de l’aménagement du territoire, le Colonel Moussa Sinko Coulibaly, est ainsi récompensé pour avoir bien organisé l’élection présidentielle du 28 juillet et du 11 août 2013. Ce qui a été unanimement salué par l’ensemble des observateurs.

Quant au Colonel-major Didier Dacko, officier émérite de l’armée malienne, il a toujours été en première ligne pour la reconquête du nord et la traque des jihadistes et narcotrafiquants.

Le capitaine Amadou Haya Sanogo, en ce qui le concerne, avait été installé au mois de février de cette année à la tête du comité militaire de suivi des forces armées. Il a en charge la réforme et la restructuration de l’armée malienne. C’est pour lui permettre de mieux asseoir son autorité, nous dira une source proche de l’Etat-major, qu’il a été promu général de corps d’armée.

Abdoulaye DIARRA

15 Août 2013