Partager

Hier, en recevant ‘’Le Prétoire’’ à son domicile, le colonel Youssouf Traoré a démenti les rumeurs infondées qui font état de son arrestation pour «tentative d’empoisonnement» du Général Amadou Haya Sanogo. Dans une interview que nous vous proposons, l’officier supérieur fait le point de sa collaboration avec Amadou Haya Sanogo et apporte un démenti cinglant à ce qu’il appelle de l’intox ou des diffamations contre sa personne. Il en a aussi profité pour démentir certains propos faisant état du partage de 200 000 000 de FCFA entre les membres de l’ex-junte.

Avez-vous été interpelé ou fait l’objet d’une quelconque arrestation pour une présumée tentative d’empoisonnement du Général Amadou Haya Sanogo ?

Je dirai que tout ceci est de l’intox ou de la diffamation contre ma personne. Je n’ai jamais été interpelé, encore moins arrêté. Peut être pour la simple et bonne raison que depuis les événements du 22 mars jusqu’à ce jour, personne n’a entendu un fait ou geste du Colonel Youssouf. Donc pour certains, il faut trouver un moyen de le discréditer. En tout cas, c’est mon analyse de la situation. Mais ce qu’il faut comprendre, c’est que dans l’armée on ne se trahit pas. Quand les gens m’ont appelé pour me dire la nouvelle j’étais surpris. Mais c’est des aléas de la vie et il faut s’attendre à tout dans ce monde. Il faut seulement rester serein et garder la tête sur les épaules. Par rapport à sa carrière, on doit toujours avoir une ligne et une direction stables.

Quels rapports entretenez-vous avec le Général Amadou Haya Sanogo ?

D’aucuns me demandent si j’accepte qu’il soit général. Mais comprenez tout simplement que ce n’est pas à moi de décider. Le Général Amadou Haya Sanogo a été chef de l’Etat même si c’est pendant quelques jours. Aussi, il a été à un moment donné le patron de l’armée malienne. Donc s’il passe au grade de Général, je ne vois aucun inconvénient dans cette histoire. Il y a un très bon rapport entre le Général Sanogo et moi. D’ailleurs, c’est un bon jeune frère. La confiance a toujours été réciproque entre nous et il n’y a jamais eu de problème.

Selon certaines indiscrétions, les membres de l’ex-junte auraient partagé une somme de 200 000 000 de FCFA. Quel commentaire faites-vous à ce sujet ?

Vous pensez que si j’ai cette somme je vais m’asseoir de la sorte ? Non, c’est faux. J’ai entendu beaucoup de cas pareils. Quand j’ai quelque chose, je le partage et je le dis.

Avez-vous une idée sur la personne qui chercherait à vous nuire ?

Sincèrement je ne sais pas et je n’ai aucune idée sur qui que ce soit. Mais dans la vie nous avons toujours des ennemis, qui, d’ailleurs, nous aident à nous améliorer. Je dirai tout simplement que Dieu nous protège de nos ennemis. Pour terminer, je dirai que ce n’est pas le moment de se discréditer. Il est temps de se donner la main afin d’aider et accompagner le Président Ibrahim Boubacar Keïta dans sa tâche.

Propos recueillis par Ibrahim M.GUEYE

Le Prétoire du 22 Août 2013