Partager

PC opérationnel de Sévaré : le Colonel Adama Diarra menace de mort Ibrahim Diallo

A cause d’un véhicule qu’il a ramené de Gao, le Colonel Adama Diarra menace de mort le Chef d’état-major du mouvement d’autodéfense Ganda-Izo, Ibrahim Diallo. Selon celui-ci, que nous avons joint au téléphone, le véhicule, qui appartient au ministère de l’Agriculture, avait été abandonné de tout le monde à Gao après la prise de cette ville par le MNLA.

Le Colonel Adama Diarra, c’est l’Officier qui est l’intermédiaire, au niveau du PC opérationnel de Sévaré entre l’armée et les différents mouvements d’autodéfense. Malheureusement, selon une source digne de foi, il est en train se laisser manipuler le Président déchu de Ganda-Izo, Mahamadou Attayabou Maïga et celui de l’Association des ressortissants du Cercle d’Ansongo, Sadou Zibba.

Selon notre source, ces derniers sont mécontents de l’éviction de l’ancien Président de la branche politique de Ganda-Izo. Elle est formelle: «après avoir tapé à toutes les portes faire partir le nouveau Président, il est allé voir le PC opérationnel pour qu’on retire ce véhicule à Ibrahim Diallo. Le Colonel Adama Diarra est en train de tromper le Commandant du PC, le Colonel Didier Dakouo».

Pourtant, à l’époque, toujours selon notre source, lorsqu’on avait voulu retirer le véhicule à Diallo, le ministre de la Défense et des Anciens Combattants avait ordonné de le lui laisser, à cause du fait qu’il dirige le mouvement d’autodéfense Ganda-Izo.

C’est pourquoi, le Chef d’état-major ne comprend pas cet acharnement du Colonel Diarra, qui est allé jusqu’à le menacer de mort. «Il m’a dit qu’il allait m’ouvrir les yeux ici. Il m’a dit qu’il allait me mettre dans l’obscurité et me radier de la Gendarmerie. Nous sommes tous là pour la libération du Nord. J’utilise ce véhicule dans le même cadre. Je n’ai jamais dit que je n’allais pas rendre le véhicule. C’est la manière qui me dérange. Le véhicule n’appartient même pas au ministère de la Défense, il appartient au ministère de l’Agriculture. J’ai tous ses papiers et sa carte grise», a lancé Ibrahim Diallo.

Alors question. Si le Colonel Diarra n’est pas manipulé par l’ancien Président, qu’a-t-il à voir dans la gestion interne de Ganda-Izo? Affaire à suivre.

Youssouf Dialllo

22 Septembre du 12 Novembre 2012