Partager

Le chef de l’armée égyptienne, le général Abdel Fattah al-Sissi, a appelé mercredi la population à manifester afin de lui « donner mandat » pour mettre fin à « la violence et le terrorisme ».« J’appelle tous les Egyptiens honnêtes à descendre dans la rue vendredi pour me donner mandat pour en finir avec la violence et le terrorisme », a déclaré le général Sissi lors d’une cérémonie militaire, alors que les Frères musulmans partisans du président Mohamed Morsi destitué par l’armée continuent de mobiliser pour réclamer son retour. Il a appelé « les Egyptiens à descendre dans la rue pour montrer au monde leur volonté comme avant le 30 juin » lors des manifestations de masse pour exiger le départ de M. Morsi, déposé le 3 juillet.« Je vois que certains veulent entraîner le pays dans un tunnel sombre », a-t-il dit dans ce discours retransmis à la télévision, en allusion aux troubles politiques souvent meurtriers qui secouent le pays depuis près d’un mois. Le général Sissi a affirmé que des conseillers de M. Morsi avaient tenté de le dissuader de le déposer en « disant qu’il y aurait beaucoup de violence à cause des groupes armés ». Il a réaffirmé que l’armée n’avait fait qu’accomplir la volonté du peuple en destituant M. Morsi, dont il n’a pas prononcé le nom, le désignant uniquement comme « l’ancien président ». AFP.