Partager

Le cargo, enregistré aux Bahamas et qui transporte 20.000 tonnes de produits chimiques avec un équipage de 27 hommes a été pris d’assaut jeudi par 16 à 18 pirates à 250 milles nautiques (environ 460 km) à l’est de Kismayo, le grand port du sud de la Somalie. Son équipage est constitué de 19 Philippins, cinq Polonais, un Russe, un Lituanien en plus d’un capitaine norvégien, selon Salhus Shipping, qui précise qu’aucun blessé ne lui a été signalé. Le détournement du Bow-Asir est survenu quelques heures seulement après celui du Nipayia à 450 milles nautiques à l’est de Kismayo. Battant pavillon panaméen et appartenant à un armement grec, ce cargo de 9.000 tonnes compte 19 membres d’équipage. La Somalie, pays de la Corne de l’Afrique ravagé par la guerre civile et sans gouvernement central depuis 1991, est devenu le point chaud de la piraterie planétaire ces derniers mois. Les pirates somaliens ont arraisonné plus de 130 cargos dans la région l’année dernière, soit une augmentation de 200% par rapport à 2007, selon le Bureau maritime. (Afp)