Partager


Jeudi, au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, la cérémonie de signature du protocole d’entente du projet « approvisionnement en manuels scolaires » d’un montant de 4,2 milliards de Fcfa, a eu lieu entre le ministre du département de tutelle Moctar Ouane, le ministre de l’éducation Mamadou Lamine Traoré et l’ambassadeur du Canada au Mali, Mme Isabelle Roy.

En effet, ce geste est la concrétisation faite par le ministre canadien de la Coopération internationale, l’honorable Josée Verner, lors de sa visite dans notre pays, en août dernier.

Le montant de ce protocole vient s’ajouter à des contributions de près de 12 milliards de Fcfa, fournies par la coopération canadienne à notre pays, de 2002 à nos jours, pour l’achat et la distribution de manuels scolaires dans les écoles fondamentales.

Cette contribution canadienne qui vient en appui aux efforts du gouvernement malien dans son combat pour une école mieux dotée, plus solide et associée au combat contre la pauvreté, est destinée, selon Mme Isabelle Roy, à l’éducation de base qui constitue la priorité numéro un du Programme d’investissement du secteur de l’éducation (Pise).

Parvenir à une éducation de base de qualité garantissant à chaque fille et à chaque garçon un minimum éducatif lui permettant d’acquérir un savoir, un savoir-faire et un savoir être susceptibles d’améliorer la qualité de sa vie, représente le principal objectif recherché par le Pise. _ Aussi, parmi les moyens indispensables pour installer ce minimum éducatif, le manuel scolaire occupe une place prépondérante, a estimé l’ambassadeur du Canada.

De nombreuses études, ont établi que la possession de manuels scolaires par le maître et par l’élève a un impact direct sur l’acquisition des connaissances et la qualité des apprentissages, a expliqué Mme Roy.

Aussi, c’est fort de ce constat que le gouvernement du Canada a décidé d’accompagner le gouvernement du Mali dans ses efforts de doter les écoles fondamentales de manuels scolaires en vue d’accroître l’efficacité de ces écoles, a-t-elle indiqué.

Tout en saluant le partenariat dynamique noué avec la coopération canadienne et l’aide du gouvernement canadien dans le combat contre la pauvreté dans notre pays, rappel a été fait par le ministre Ouane, de la priorité que notre pays accorde à l’éducation, particulièrement à l’éducation de base.

Le plan manuel d’opération du ministère de l’Éducation nationale pour 2006 prévoit la fourniture locale et la distribution de plus de 3,5 millions de manuels scolaires dans les écoles fondamentales.

L’objectif de ce plan, est d’atteindre dès l’année scolaire 2006-2007 un ratio de deux manuels par élève de la 3è à la 6è année du premier cycle du fondamental et de quatre manuels par élève dans le deuxième cycle de l’enseignement fondamental, a expliqué le ministre.

Grâce à ce protocole, l’accès d’un grand nombre d’enfants aux manuels scolaires sera possible, a constaté le ministre Ouane.

10 novembre 2006.