Partager

jpg_koudou-15.jpgLe camp de Laurent Gbagbo a rejeté mardi tout gouvernement d’union avec son rival Alassane Ouattara comme président ivoirien, un compromis proposé par l’ambassadeur de M. Ouattara à l’ONU.

« C’est de la diversion », a déclaré à l’AFP Pascal Affi N’Guessan, président du Front populaire ivoirien (FPI), parti de M. Gbagbo.

« Ce qui est non négociable, c’est la victoire de Laurent Gbagbo, officiellement élu et proclamé, qui gouverne le pays » à l’issue de la présidentielle contestée du 28 novembre, a lancé M. Affi.

Dans un entretien lundi à la radio britannique BBC, Youssoufou Bamba, ambassadeur de M. Ouattara aux Nations unies, a affirmé que ce dernier proposait de former un « large gouvernement d’union » avec les partisans de M. Gbagbo si son rival renonce à la présidence.

ABIDJAN, 11 jan 2011 (AFP) – mardi 11 janvier 2011 – 11h43