Partager

Le bilan de l’accident d’un avion nigérian qui s’est écrasé sur un quartier de Lagos s’est alourdi à 157 morts mardi, avec la découverte des premières victimes au sol, alors que la pluie gênait les efforts pour poursuivre les recherches, a déclaré un membre des équipes de secours.(…)« Un couple est mort, mais leurs enfants ont survécu, et une femme et sa fille » ont également péri, a déclaré un membre des équipes de secours sous réserve de l’anonymat. Le bilan pourrait s’alourdir notamment parmi les habitants de l’immeuble de deux étages sur lequel s’est écrasé l’avion. Mais la pluie a empêché mardi matin la reprise des opérations de déblaiement. Les équipes craignaient qu’elle ne provoque l’effondrement de ce qui restait du bâtiment. Un porte-parole des services de secours, Yushau Shuaib, avait déclaré lundi soir que 137 corps avaient été dégagés du lieu de la catastrophe, la majorité étant vraisemblablement des passagers de l’avion. Lundi, les autorités ont annoncé que les deux moteurs du MD83 étaient défaillants avant que l’appareil ne tombe à l’approche de l’aéroport de Lagos. L’équipage a « lancé un appel de détresse car les deux moteurs ont lâché », nous a déclaré le directeur de l’Aviation civile Harold Demuren, sans préciser les raisons des pannes. AFP.