Partager


Il y a deux semaines se tenait à Niamey la foire Arian d’Iran, où plusieurs articles allant de l’électroménager aux ustensiles de cuisine ou de décoration intérieure, en passant par divers tissus pour l’habillement étaient exposés et mis à la portée de toutes les bourses.

jpg_bazin.jpg
Le 5 septembre passé la chambre du commerce et d’industrie du Niger lançait la foire transsaharienne offrant divers objets venus des pays membres de la Communauté des Etats sahélo-sahariens (CEN-SAD), une troisième foire se déroule présentement à la place Toumau, et le 10 septembre dernier le cabinet Sud-strategies consulting dirigé par Ali Zada, ouvre le 2ème salon international du basin à la place de la concertation, en face de l’assemblée nationale du Niger.

C’est dire que la capitale Niamey est devenue le carrefour des foires commerciales qui sont de véritables moyens de promotion des échanges commerciaux entre les opérateurs économiques de la sous région.

Divers objets sont exposés dans les stands érigés à cet effet. C’est ainsi qu’on y trouve le basin malien à qui est dédié cette édition à cause du nombre important de participants de ce pays ami, et de la qualité du basin malien qui est d’ailleurs très prisé dans la sous région.

jpg_bazin1.jpg
Plusieurs pays participent à ce deuxième salon du basin parmi lesquels il y a le Niger, pays hôte, le Mali qui est à l’honneur de ce salon, le Sénégal, le Burkina Faso, le Togo, le Bénin, le Ghana, la Guinée Konakry, les deux Congo, Kinshasa et Brazzaville, la Mauritanie et la Cameroun.

‘’Nous voulons faciliter l’intégration en question dans notre sous région à travers la promotion des échanges commerciaux’’ a déclaré le promoteur Ali Zada.

Il s’agit aussi, et surtout, de rapprocher les vendeurs de différentes nationalités à travers des liens commerciaux, occasion pour écouler les produits mais aussi pour la création de relations entre les opérateurs de divers pays en vue de la consolidation de l’intégration régionale.

Assane saley

( Envoyé spécial )