Partager

Un total de 35 projets de jeunes à la dominante agricole et artisanale avaient été soumis au comité technique d’orientation et de contrôle de l’Apej.

Suite à une sélection, une trentaine de jeunes ont été retenus pour financement dont 23 projets pris en charge sur les lignes de crédits de l’Agence, à hauteur de 95,6 millions de Fcfa.
Les 7 autres projets bénéficieront d’un co-financement Apej-Bms(Banque malienne de solidarité) de 44,8 millions de Fcfa.

Le coût global des interventions sur le Fonds national pour l’emploi des jeunes à travers l’Apej, s’élève à 1,5 milliard dont 625 millions prévus pour le financement partiel de l’aménagement des terres dans le casier de Siengo extension.

Le coût total d’aménagement de ce casier, destiné à l’installation de jeunes agro entrepreneurs est estimé à 1,3 milliards de Fcfa.

Deux principaux objectifs sont ainsi visés par la mise en place de lignes de crédit au sein des institutions de financement au bénéfice des jeunes : rassurer et faire évoluer certains partenaires de l’Apej qui manifestent encore une attitude de défiance vis-à-vis des jeunes qu’ils considèrent comme un groupe à haut risque ; et augmenter les capacités des jeunes à conduire à terme des projets et honorer leurs engagements.

La mise en œuvre d’une politique volontariste dans le domaine de l’emploi des jeunes est pour la ministre de l’emploi, un message d’espoir à tous les jeunes maliens de l’intérieur comme de la diaspora,

Engagement des plus hautes autorités à lutter contre le chômage, a été réaffirmé par Mme Ba.

Promesse a été faite par Mr Fofana de l’Apej, que l’agence accompagnera ces jeunes entrepreneurs, les aidera à conduire efficacement leurs entreprises à travers un dispositif rigoureux de suivi et que bientôt, d’autres jeunes bénéficieront également de financements.

03 janvier 2006.