Partager

C’est officiel, les rumeurs qui circulaient depuis un bon moment ont fini par être une réalité. L’ancien Premier ministre du Mali, Dr Boubou Cissé a déposé ses valises à l’Union pour la République et la démocratie (URD), le parti de feu Soumaïla Cissé. Il est élu, le samedi 26 juin 2021, secrétaire aux questions économiques de la section URD de Djenné (Région de Mopti).

Après l’adhésion de l’ancien candidat à l’élection présidentielle du Mali, Mamadou Igor Diarra à l’Union pour la République et la démocratie (URD), c’est au tour de l’ancien Premier ministre du Mali, Dr. Boubou Cissé, ex- ministre de l’économie et des finances qui dépose ses valises au parti vert-blanc. Il est élu secrétaire aux questions économiques de la section URD de Djenné (Région de Mopti).

Son adhésion a été concrétisée, le samedi 26 juin 2021 à la faveur de la conférence de section du parti de Djenné. Pour la circonstance, la direction du parti a envoyé une délégation pour superviser les travaux. « C’est officiel, le Dr. Boubou Cissé est élu secrétaire aux questions économiques de la section URD de Djenné.

Les travaux de la conférence de la section étaient présidés par les vices présidents du bureau national de L’U.R.D, Madani Traoré, Béfon Cissé et le Secrétaire général adjoint Gahourou Doucouré », c’est la note qu’on pouvait lire sur la page facebook de l’ancien Premier ministre, Dr. Boubou Cissé.

Contacté par nos soins, le samedi 26 juin 2021 pour avoir ses impressions sur cette adhésion, le secrétaire général de l’URD, Daouda Touré a fait savoir que le parti est ouvert à toute adhésion. « L’URD est un parti ouvert depuis sa création. Nos textes sont ouverts aux adhésions. Toute adhésion est la bienvenue. C’est un parti ouvert à tous les Maliens et même aux Africains qui sont au Mali », a-t-il dit. Par rapport au choix du candidat du parti pour l’élection présidentielle de 2022, le secrétaire général de l’URD, Daouda Touré a indiqué que cette question sera tranchée au moment venu. « Le moment venu, on fait appel à candidature, si les militants peuvent postuler, il y a les procédures pour choisir un candidat », a-t-il conclu.

Aguibou Sogodogo

Source: Le Républicain