Partager

Orange Mali, dans la matinée du jeudi 25 juillet, a procédé au lancement de son Projet Sènèkela, dans la salle de conférences de DFA communication. La séance a été animée par les responsables du projet : Abdul Karim Traoré, chercheur, Adam Thiam, chargé de mission au ministère de l’Agriculture et Thierry Antoine, représentant de Rongead.

La Coordinatrice du projet Sènèkela a déclaré qu’avec 32% de sa superficie cultivée, le Mali est un pays agricole par excellence, dont l’activité industrielle est elle aussi concentrée autour des activités agricoles. La participation du secteur agricole dans le PIB est de 37%.

Ces chiffres a-t-elle soutenu, témoignent de l’importance de ce secteur dans le développement social et économique du Mali. Aussi, Orange Mali, consciente de cet état de fait, met-elle en place des actions destinées à soutenir l’agriculture comme levier de la croissance et moteur du développement du pays.
Elle a ensuite expliqué que le projet Sènèkèla est soutenu par la GSMA (Global System for Mobile Communication Association) dans le cadre de M Farmer. M Farmer, selon elle, est un projet autour de l’agriculture pour la population rurale, finançant des services sur le mobile destiné aux agriculteurs.

Sènèkèla, a-t-elle précisé, est lancé avec la collaboration de plusieurs partenaires, notamment l’Institut d’Economie Rurale (IER), premier centre de recherches agricoles au Mali, qui fournit les données de référence pour le centre d’appels; l’Institut International pour la Communication et le Développement (IICD) et RONGEAD, agissant en Afrique subsaharienne pour la collecte des données relatives aux prix du marché.

Pour sa part, Thiery Antoine a déclaré que Sènèkèla est un projet très novateur, associant un contenu pertinent et utile au monde agricole et des technologies adaptées, développées par un opérateur téléphonique, le tout en s’assurant que le modèle économique soit viable et soutenable pour l’émergence des populations défavorisées.

Sènèkèla est un service dédié exclusivement aux agriculteurs maliens clients d’Orange. Il consiste à mettre en place un centre d’appel, accessible depuis un numéro court, le 37333, et tenu par des conseillers agronomes spécialisés.
Il est mis en place pour répondre aux interrogations des agriculteurs maliens et de toute personne intéressée par le secteur agricole, pour fournir des informations sur les prix des différents marchés de la région de Sikasso (extension prévue aux autres régions ultérieurement) et pour fournir des informations sur certaines cultures de la région de Sikasso, telles que le maïs, le beurre de karité, l’oignon, l’anacarde et la noix de karité.

Sènèkèla, dans sa phase pilote, est déjà opérationnel dans la région de Sikasso et s’étendra au reste du Mali dans les deux années à venir. Les agriculteurs peuvent aussi accéder aux prix des différents marchés via le code court #222#, simplement, avec leur mobile. Le service est disponible du lundi au vendredi de 8h30 à 16h45 et le samedi de 09h à 13h.

Pierre Fo’o Medjo

01 Août 2013