Partager

Lundi, à l’hôtel Salam, la cérémonie de lancement du nouveau projet d’assistance régional « ACCÈS » dans notre pays, une nouvelle initiative de l’Agence canadienne de développement international (ACDI), a eu lieu sous la co-présidence de Salif Samaké, secrétaire général du ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle et de son homologue du département du Commerce et de l’Industrie, Mody N’Diaye.

Etaient présents, Mme Assitan Traoré, présidente de la Fédération nationale des artisans, présidente du comité de pilotage du projet et Mme Lala Haïdara représentante du bureau de promotion du commerce canadien.

Nouveau projet d’assistance régional mis en œuvre dans le cadre du programme d’appui au renforcement des capacités de commerce international au service de l’Afrique, « ACCÈS » est destiné à aider les femmes d’affaires africaines et les chefs d’entreprises et à leur donner accès au commerce international. Le projet couvre onze pays d’Afrique dont 5 francophones comme le nôtre.

« ACCÈS » est mis en œuvre au Mali, en partenariat avec les organisations de promotion commerciale et d’autres institutions d’appui au commerce. Il est géré conjointement par le Centre du commerce international (CCI/Genève) et le Bureau de promotion du commerce Canada (BPCC/Ottawa) avec l’appui financier de l’Agence canadienne de développement international (ACDI).

Cependant, dans la mise en oeuvre des activités du projet qui prendra fin en février 2007, les autres pays ont pris une avance considérable sur le Mali et le Sénégal, a déplorté Mme Traoré Fatou N’Diaye, coordonnatrice des formateurs du programme en Afrique francophone.

« ACCÈS » est une réponse aux interrogations des femmes entrepreneurs africaines en général, et maliennes en particulier, en vue de combler leurs besoins de pénétrer les marchés, d’être formées et de bénéficier de programmes d’appui et d’information, a indiqué Mme Assitan Traoré, présidente du comité de pilotage.

Appel aux partenaires de la promotion féminine pour la réussite du projet, a été lancé par la présidente du comité de pilotage.

Pour la représentante du Bureau de promotion du commerce canadien, « ACCÈS » cible les femmes chefs d’entreprises africaines qui ont déjà des compétences en gestion et qui exportent ou qui souhaitent exporter.

Grâce à « ACCÈS », Les femmes chefs d’entreprises africaines, verront leurs compétences en commerce international renforcées, et leurs chances de succès seront grandement améliorées, a-t-elle affirmé.

Tout en exhortant les femmes entrepreneurs maliennes à s’approprier du projet, afin de booster les exportations de notre pays, assurance a été donnée aux femmes d’affaires par le secrétaire général du ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle, de l’appui des pouvoirs publics dans la réalisation de ce projet.

22 août 2006.