Partager

La jeunesse constitue la force du développement de tout pays. Elle joue un rôle essentiel dans le processus démocratique. Cette jeunesse souffre des maux dont le chômage l’alcoolisme, la délinquance.

À cela s’ajoutent aux différents problèmes que connaît la Commune I à savoir: le chômage, la pauvreté, la corruption, l’affairisme et le népotisme qui sont entre autres les maux que connaît notre pays. Face à ces fléaux, des jeunes de la Commune I ont décidé de créer un mouvement pour lutter contre ses maux.

Le terrain municipal de Korofina a été pris d’assaut, le samedi dernier par les jeunes du Club des Amis Moussa Oumar Diawara (C.A.M.O.D). Ils sont venus de tous les quartiers de la commune I du district de Bamako pour montrer leur détermination et leur engagement aux idéaux du mouvement.

Etaient présentes à la cérémonie plusieurs personnalités de la commune I notamment le représentant du chef des quartiers, le représentant de la jeunesse CNID, et M. Moussa Oumar Diawara.

Les différents intervenants ont tour à tour remercié cette initiative des jeunes de la Commune I.

Dans discours, le président du Club des Amis Moussa Oumar Diawara (CAMOD) M. Aboubakary Touré dit Italien, a remercié les différentes personnalités et la jeunesse pour la mobilisation considérable pour la cérémonie.

Il a ensuite fait l’historique du mouvement, le Club des Amis Moussa Oumar Diawara (CAMOD). Crée en septembre 2006, le (CAMOD) est un mouvement de jeunesse à but non lucratif et non confessionnel.

Il a pour but essentiel de : défendre les idéaux et les aspirations de Moussa Oumar DIAWARA ; valoriser la Commune I sur fond d’entraide et de solidarité; rehausser l’image de notre jeune démocratie et enfin de contribuer à l’amélioration du taux de participation aux échéances électorales.

La jeunesse doit participer à la prise de toutes les décisions de hautes instances, car elle doit songer à son avenir et à son devenir.
Notre rôle est capital dans la construction de la démocratie, a déclaré le président du mouvement.

M. Aboubakary Touré dira que « Notre mouvement est ouvert à tous les jeunes du Mali »

Il a ensuite lancé un appel à la jeunesse de la Commune I à se ressaisir pour la cause de la dite Commune.

La cérémonie a été marquée par l’animation des artistes et des groupes de rap.

Moustapha GUITTEYE

21 mai 2007.