Partager

L’ambassade du Royaume d’Espagne a célébré le vendredi dernier à l’hôtel Radisson Blu la fête nationale du Royaume d’Espagne avec faste en présence des membres du gouvernement, du corps diplomatique, des représentants des militaires espagnoles présents au Mali dans le cadre de la mission EUTM et de la communauté espagnole basée au Mali.

Présidée par l’ambassadeur d’Espagne au Mali, SE José Maria Matres Manso, la célébration s’est déroulée dans un climat chaleureux et amical qui démontre l’étroitesse des relations bilatérales entre l’Espagne et le Mali.

Dans son allocation, SE José Maria Matres Manso a rappelé que l’année dernière, à cette même date, l’image de l’Espagne était celle d’un pays faisant face à des difficultés, avec une prime de risque élevée et des reformes indispensables. Aujourd’hui, l’Espagne est reconnue dans tous les forums comme un pays qui a su affronter les difficultés, et qui, comme résultat d’importantes reformes et de sacrifices, commence à surmonter la crise.

Tous les indicateurs économiques montrent que 2014 est l’année de la récupération de l’Espagne. Ceci n’est pas une promesse: mais un défi.

Il a indiqué que Sa Majesté le Roi Juan Carlos a parlé cette année du «sacrifice de tous les Espagnols qui ont quitté notre pays pour rechercher de meilleures conditions de vie pour eux et pour leurs familles».

Dans le domaine de la coopération, le diplomate espagnole a déclaré que l’Espagne maintient un important programme bilatéral de coopération au développement et d’aide humanitaire, qui, cette année, montera, à 18 millions d’euros, tel qu’annoncé par le Ministre espagnol des Affaires étrangères et de la Coopération, José Manuel Garcia Margallo, lors de la Conférence de Bruxelles.

L’Agence espagnole pour la coopération internationale au développement n’est présente au Mali que depuis 2008. Bien que cette coopération soit encore jeune, l’engagement de l’Espagne pour le Mali et son développement reste très fort, très intense et très franc. Pour les années à venir, la région du Sahel et particulièrement le Mali seront une grande priorité pour la coopération espagnole.

Par ailleurs, il a félicité la nation malienne pour le retour de la démocratie et l’ensemble de la société malienne pour son extraordinaire degré de maturité politique et du sens de la responsabilité. Avant d’ajouter que l’Espagne continuera à s’engager auprès du Mali dans cette nouvelle prometteuse étape.

Rappelons que l’Espagne a participé activement aux forums de concertation internationale pour la résolution de la crise malienne, contribué à l’Opération Serval en mettant à sa disposition un avion de transport de troupes. L’Espagne, est, avec un contingent de 110 effectifs, le deuxième contributeur à la mission EUTM pour la formation et le conseil des forces armées maliennes.

Bandiougou DIABATE

14 Octobre 2013