Partager

une-91.jpgLe Républicain : Les Jeux Olympiques de Pékin 2008 viennent de s’ouvrir dans votre pays. Quels sont les sentiments qui vous animent ?

S.E.M l’ambassadeur :
Effectivement les 29è Jeux Olympiques d’été ont été inaugurés vendredi dernier. Nous avons accueilli la cérémonie d’ouverture avec beaucoup d’enthousiasme et beaucoup d’émotion et nous sommes sûrs que ces jeux connaîtront une grande réussite.

Comment avez-vous accueilli le choix de votre pays pour abriter les J.O.2008 ?

Nous sommes très reconnaissants envers le Comité International Olympique (CIO) qui représente tous les sportifs du monde entier, pour avoir choisi Beijing comme ville organisatrice des 29è Jeux Olympiques. Comme j’ai déjà cité une expression de son Excellence M. Houjing Tao, le président de la République populaire de Chine lors d’une interview à Pékin, “le fait que les Jeux Olympiques se tiennent en Chine, dans ce grand pays où vit 1/5 de la population globale, témoigne d’une grande confiance du monde envers la Chine et aussi, d’une grande contribution de la Chine au monde”. Les Jeux de Beijing appartiennent non seulement au peuple chinois, mais aussi aux peuples du monde entier.

L’association des ressortissants Chinois au Mali vient d’organiser une exposition photos à la Place CAN sise à l’ACI 2000. Quel était l’objectif de cet événement ?

Eh ! Oui, je suis très heureux que l’association des ressortissants chinois ait pris l’initiative d’organiser cette exposition photos dans le but de présenter les Jeux de Beijing et la Chine au grand public malien. Cette association s’efforce de plus en plus de prendre contact direct avec les Maliens en organisant ces genres d’expositions et en organisant aussi des causeries avec différentes associations maliennes, des remises de dons aux sinistrés de la tempête, aux enfants orphelins, etc. Je l’apprécie et je l’appuie, parce que cela répond bien aux principes préconisés par nos deux gouvernements de nous traiter d’égal à égal, de nous entraider et nous inspirer mutuellement pour le développement véritable de nos deux peuples.

Outre cette exposition photos, la colonie chinoise au Mali compte-t-elle organiser d’autres événements durant les J.O ? Si oui, lesquels ?

Pour le moment, je ne suis pas au courant de ce que les ressortissants chinois vivant au Mali vont organiser durant les Jeux de Beijing. Mais, je suis sûr qu’ils vont fêter à leur manière ce grand événement. Parce que cet événement universel a lieu en Chine, dans leur pays d’origine et durant lequel, leurs amis maliens sont prêts à obtenir des médailles olympiques pour la première fois. Donc, je suis prêt à soutenir, comme toujours, nos compatriotes au Mali pour qu’ils organisent des activités favorables au développement socio-économique local et au renforcement de l’amitié entre nos deux peuples.

Selon vous, quelles sont les chances de la Chine dans cette compétition mondiale ?

Nos sportifs sont prêts à disputer beaucoup de médailles dans cette rencontre qui est la plus importante pour les sportifs du monde entier. Mais, moi, je ne suis pas tout à fait au courant de ce qu’ils veulent obtenir comme médailles, surtout en différents domaines. La Chine va participer à toutes les disciplines de cette grande rencontre. Mais, ce qui est le plus sensationnel et le plus palpitant, c’est d’attendre le résultat final.

Le problème tibétain et les derniers attentats en Chine ne constituent-il pas une menace pour le bon déroulement des Jeux ?
Parlez-nous des mesures sécuritaires prises par le gouvernement chinois.


Je me vois obligé de reconnaître que ce n’est pas tout le monde qui aime voir les Jeux Olympiques se couronner de succès, qu’il existe des menaces de toutes sortes. C’est vrai. Mais, mon gouvernement a pris toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité, car la sécurité est primordiale pour ce genre de jeux. Je suis sûr qu’on obtiendra une réussite en mettant un accent particulier sur la sécurité. En effet, la Chine a mobilisé beaucoup de policiers, beaucoup de troupes et aussi la population de Pékin pour assurer un bon accueil et pour éviter toutes menaces de sabotages et d’attentats.

Durant ces jeux de Pékin, l’internet sera censuré en Chine. Ne pensez-vous pas que c’est là une atteinte à la liberté de la presse ?

Personnellement, je ne souhaiterai pas qu’on colle de telles étiquettes sans fondement à la Chine ou à n’importe quel pays. Mon gouvernement a fait publier et a fait appliquer fermement les règlements sur les activités des reportages en Chine par les journalistes étrangers durant les Jeux Olympiques de Beijing et pendant la période préparatoire. Pour garantir la sécurité et l’intégrité nationales, de même que la souveraineté du pays, chaque gouvernement possède légitimement le droit d’interdire des activités qui vont en violation des lois. Donc, nous espérons que les journalistes qui sont aux Jeux de Beijing, respecteront les lois chinoises, rapporteront la Chine avec objectivité et équité afin de renforcer les communications et d’approfondir les compréhensions entre le peuple chinois et les peuples étrangers. La Chine souhaite vivre en paix pour développer dans de bonnes conditions sa société et son économie, sans vouloir menacer les autres ou qui que ce soit. Donc, elle souhaite que tous les pays se réservent une relation de partenariat, un traitement d’égal à égal.

Qu’attendez-vous comme retombées économiques et financières pour la Chine au terme de ces jeux ?

Mon gouvernement a pris des mesures pour relever de grands défis comme dans tous les pays, par exemple la flambée du prix du pétrole, l’augmentation des prix des céréales. Le gouvernement chinois est en train de prendre d’autres mesures pour surmonter les difficultés que nous avons rencontrées en Chine, par exemple, les grands dégâts causés par la neige grave du printemps au Sud de la Chine, et aussi ceux qui ont été causés par le tremblement de terre de huit degrés sur l’échelle de Richter. Mais, nous sommes rassurés parce que les experts se sont déjà prononcés à travers leurs analyses, en disant qu’ils ne pensent pas que les effets, après les Jeux Olympiques, influenceront trop l’économie chinoise.
Car, le volume de l’économie de Beijing ne représente qu’une petite partie dans l’ensemble de l’économie chinoise.

Que pensez-vous de la participation du Mali aux J.O 2008 et surtout de la présence du président ATT à la cérémonie d’ouverture ?

Il existe une amitié très profonde entre nos deux peuples. Cette amitié est fondée sur une histoire commune d’être opprimé par les capitalistes, les colonialistes. Elle est basée sur un respect mutuel, un traitement d’égal à égal dans la lutte pour sauvegarder l’intégrité territoriale et l’unité nationale. Je dois exprimer mes sincères remerciements au gouvernement et au peuple malien pour être restés toujours aux côtés du gouvernement et du peuple chinois dans les affaires internationales, dans la sauvegarde de l’unité nationale. Il faut rappeler que le Mali a toujours soutenu la candidature de Beijing pour abriter les J.O 2008. Donc, nous sommes très touchés par la participation en personne de son Excellence, M. le président de la République du Mali à la cérémonie d’ouverture de ces jeux et aussi par la participation d’une grande délégation malienne aux Jeux Olympiques de Beijing. Je formule tous mes voeux les plus sincères aux athlètes maliens, et j’espère qu’ils auront pour la première fois une médaille olympique.

Avez-vous quelque chose à ajouter ?

Je suis très heureux d’être nommé ici comme ambassadeur pour promouvoir l’amitié qui existe déjà depuis de longues dates entre nos deux peuples. Cette année, nous avons eu beaucoup d’occasions pour envoyer des cadres, des responsables, des administrateurs maliens pour qu’ils puissent bénéficier d’un séjour en Chine et connaître ce pays. Nous allons continuer à promouvoir ce genre d’échanges entre nos deux peuples.

Interview réalisée par Bruno Loma / Hadama B. Fofana

Le Républicain du 11 aout 2008