Partager

A Doila, AD, enseignant de son état, s’est lié d’amitié avec un fonctionnaire de la préfecture. AD ne connaissait pas la ville et a trouvé en son ami qui avait laissé sa famille à Bamako, un compagnon idéal pour disserter à point d’heure.

Les deux étaient inséparables, au point qu’AD ne voyait aucun inconvénient à laisser sa femme seule avec le fonctionnaire des heures durant, sans se poser des questions.

La femme d’AD était belle. Même après 5 ans de mariage, elle gardait toujours ses atouts et ne manquait pas d’attirer les regards.

Ce qui devrait arriver, arriva. Un jour, AD surprend son épouse dans le lit avec son ami. Il ne dit rien, continua à causer tranquillement avec le fonctionnaire.

Mais, depuis ce jour, il a fait en sorte que les charges de son épouse soient partagées entre eux deux. Ainsi, quand madame tombait malade, il venait présenter l’ordonnance au fonctionnaire en exigeant de lui la moitié des charges. Quand arrivait la fête, il demandait au fonctionnaire de prendre la moitié des charges de madame.

En désespoir de cause, il n’est resté au pauvre fonctionnaire que de demander une mutation. De nuit, il ramassa ses bagages sans dire à AD où il partait !

Soumba Diabaté

@Afribone