Partager

La Centrafrique souhaite l’aide des Etats-Unis pour « neutraliser » la rébellion ougandaise de l’Armée de résistance du Seigneur (LRA) active sur son territoire, a déclaré le chef de la diplomatie centrafricaine cité lundi par la radio d’État.En mai, M. Obama a promulgué une loi demandant à son administration de mettre au point une stratégie pour combattre la LRA, responsable de nombreuses atrocités depuis 1988 dans quatre pays. Apparue dans le nord de l’Ouganda, cette rébellion s’est déplacée depuis 2005 de cette région vers l’extrême nord-est de la République démocratique du Congo (RDC), le Sud-Soudan et l’est de la Centrafrique.« Le gouvernement américain comprendra le sens de cette requête pour permettre l’organisation des élections en Centrafrique. Car l’une des causes du report (des scrutins) est la persistance de l’insécurité dans certaines régions de la Centrafrique », a déclaré le ministre Antoine Gambi.Après des années d’instabilité, le pays est engagé dans un processus de paix et doit organiser des élections présidentielle et législatives qui ont été repoussées deux fois cette année. Mi-juin, la commission électorale a proposé de les tenir 24 octobre, date qui n’a pas encore été validée.AFP.