Partager

Quelque 84 enfants sont morts au Nigeria au cours des trois derniers mois après avoir absorbé un médicament dentaire, a indiqué vendredi le ministère nigérian de la Santé. Un total de 111 cas de maladie ont été signalés depuis novembre dernier et 84 enfants sont morts, a expliqué un responsable du ministère. Les victimes sont des enfants âgés de deux mois à sept ans, a précisé ce responsable, confirmant un bilan cité précédemment par le ministre nigérian de la santé, Babatunde Osotimehin.
Il a précisé que les autorités sanitaires avaient retiré de la circulation le produit appelé « My Pikin » (« mon enfant » en dialecte local) et conseillé aux parents d’arrêter de l’administrer à leurs enfants. L’Agence nationale pour l’alimentation, l’administration et le contrôle des produits pharmaceutiques du Nigeria (NAFDAC) a procédé en novembre à la fermeture du fabricant nigérian de ce produit, après avoir signalé la mort, dans quatre hôpitaux du pays, de 25 enfants qui l’avaient utilisé.(Afp)