Partager

La détérioration de la situation humanitaire au Zimbabwe a imposé un changement de stratégie de l’Afrique du Sud qui a décidé de reprendre ses livraisons d’aide à son voisin frappé notamment par une épidémie de choléra, a indiqué lundi le porte-parole du gouvernement. Jusqu’à présent Pretoria avait suspendu son aide à l’application d’un accord de gouvernement d’union nationale conclu resté lettre morte depuis sa signature à la mi-septembre. Le gouvernement sud-africain avait ainsi bloqué le versement de 300 millions de rands (22,6 millions d’euros) d’aide agricole approuvés par le parlement. « Un examen de la situation au Zimbabwe fait apparaître une crise aiguë et nous avons décidé d’envoyer l’aide agricole à travers le Plan d’assistance au développement humanitaire du Zimbabwe mis en place par la SADC« , a expliqué M. Masebe. Les 13 autres membres de la SADC ont également été appelés à reprendre leur humanitaire aide au Zimbabwe. Le quotidien d’Etat zimbabwéen a de son côté félicité la Namibie, la Chine, l’Afrique du Sud, la Tanzanie et les agences des N.U pour l’aide apportée à la lutte contre l’épidémie de choléra. (Afp)