Partager

Le Président de l’ADM et sa délégation étaient venus faire des dons de sucre et de denrées de première nécessité, plus un tracteur, et partager le début du mois béni du Ramadan avec les militants du cercle de Bandiagara.

Madani Tall croit dur comme fer à ses chances à l’élection présidentielle de 2012. Pour la simple raison que le Mali a toujours eu comme président de la République une personne à laquelle tout le monde s’attendait le moins. Comme arguments à l’appui de sa thèse, il explique qu’en 1960, alors que tout le monde s’attendait à Mamadou Konaté pour devenir président de la République, c’est Modibo Kéita qui l’est devenu.

De même, ajoutera-t-il, après le coup d’état de 1968, personne ne pouvait penser qu’un lieutenant, Moussa Traoré, pourrait prendre le pouvoir, face à des anciens comme Yoro Diakité ou à Tiècoro Bagayogo et Kissima Doukara. Mieux, en 1991, toujours selon Madani Tall, pendant que tout le monde voyait Kafougouna Koné prendre les commandes de la République, c’est un lieutenant-colonel qui va se propulser au devant de la scène, en l’occurrence Amadou Toumani Touré. Madani Amadou Tall poursuit: «en 1992, Abdrahamane Baba Touré, Président de l’ADEMA, pensait que son heure avait sonné, mais c’est un Alpha Oumar Konaré qu’on a vu devenir Président de la République».

Bref, le président de l’ADM pense que le Mali a toujours donné sa chance à tous ces fils, «qu’ils soient nés dans une chaumière ou dans un château». Ce qui fait qu’il croit à son étoile pour 2012.

La première étape de leur visite a conduit, le dimanche 31 juillet, Madani Amadou Tall et sa délégation dans le village de Fatoma. Le président de l’ADM est tout d’abord allé saluer la famille de l’un de ses militants, Attaye Ag Mohamed, pour lui dire que l’ADM était fier de son fils. En effet, à Fatoma, les militants de l’ADM ont mis en place 70 permanences, pour une population de 17 000 âmes. A son retour, la délégation a fait escale à Deguemberé, où elle a eu droit à un accueil des grands jours. Dans ce village, l’ADM a fait des dons de sucre et remis une enveloppe symbolique au chef de village. Et, cerise sur le gâteau, Madani Tall a offert aux populations un tracteur et l’éclairage public. Il a aussi électrifié la mosquée du village. Face à ce geste de solidarité et à toutes ces marques d’attention, le chef de village de Déguemberé était très ému.
C’est pourquoi il a réaffirmé son soutien et celui de tout son village à Madani Amadou Tall et formulé le vœu qu’il soit le Président de la République du Mali en 2012. De son côté, Madani Amadou Tall a estimé que c’était un devoir pour lui que d’apporter son soutien à des populations démunies. Après ce cérémonial, la délégation s’est rendue sur la colline où se trouve la grotte où a disparu El Hadj Oumar Tall. Là, elle a tenu une séance de prières pour demander des bénédictions à ce valeureux combattant et guide de l’empire Toucouleur. Il faut rappeler que l’ADM dispose de 2 conseillers communaux à Déguembéré.

Dans le village de Docoumbo, où le président de l’ADM est né et dont il est élu communal, il a fait des dons de sucre et de denrées de première nécessité aux populations. Cette marque de considération de l’enfant du pays a été appréciée à sa juste valeur par les siens. A Bandiagara, la délégation a rendu visite à la famille Tall et à certaines notabilités de la ville pour recevoir leurs bénédictions.

Il noter que cette visite du Président de l’ADM intervient après celles qu’il a effectuées à Nioro du Sahel et Keniégué dans le Mandé. Par ces visites, on peut dire que l’ADM creuse lentement, mais sûrement, son sillon, dans la perspective des élections générales de 2012. En tout cas, partout où Madani Tall est passé, son parti ne manque pas de militants, car il est porteur d’un message fort, «mettre la politique au service du peuple» et non le peuple au service des politiques.

Youssouf Diallo

08.08.2011