Partager

Avant même que le TAS ne rende son verdict, le Comité exécutif de la Fédération malienne de football (Femafoot) vient d’ouvrir un autre front prouvant sa volonté visant de déstabiliser la ligue de Ségou. Les responsables de celle-ci nous rappellent que, après une seconde lettre de rappel aux clubs de la région pour le payement de la cotisation de la saison sportive, seuls 15 clubs étaient à jour lors du tirage de la phase régionale de la Coupe du Mali le 5 mai 2016.

Pour la phase nationale, la Ligue régionale de football de la 4e région (LFS) a droit à 3 places. Un premier tour a permis d’exempter un club, notamment l’AS Bakaridian de Barouéli. Mais, au démarrage de la compétition, le Réveil de San a saisi la ligue de Ségou pour dire qu’il n’a pas été pris en compte. En retour, la ligue a notifié au club que, primo, il n’a pas payé la cotisation. Secundo, les responsables régionaux lui ont rappelé n’avoir pas vu de traces des formulaires de ses licences qui doivent être paraphés par les ligues.
Le second tour régional de la Coupe du Mali s’est donc joué avec 8 clubs. Et curieusement, la Femafoot exhibe un reçu de payement avant d’écrire à la Ligue (correspondance datée du 2 juin 2016) pour qu’elle prenne en compte le Réveil Club de San alors qu’il ne restait que 4 équipes pour 3 places à prendre. «Logiquement et par éthique sportive, la ligue dit que ce n’est pas à la fédération que le Réveil doit payer la cotisation ou, tout au moins, le Réveil pouvait déposer le reçu à Ségou avant d’aller à San», nous rappelle un responsable de la LFS.
Cette exigence fédérale tombe alors que la ligue vient de boucler le 4ème et dernier tour qualificatif de la Coupe du Mali avec la qualification du FC Flambeau, de l’AS Bakaridian et de l’Office du Niger Sports. Pour les dirigeants de l’instance régionale de Ségou, leur «devoir est d’organiser la phase régionale de la Coupe du Mali et de donner avant le délai (30 mai 2016) les noms de ses représentants suivant le quota fixé». Ce qu’ils ont fait. Au Comité exécutif de la Femafoot de se débrouiller maintenant. Comment va-t-il se débrouiller pour intégrer le Réveil de San dans la phase nationale ?

Dan FODIO

Le Reporter du 14 Juin 2016