Partager

La Suisse étudie une procédure pour enlèvement contre Tripoli dans le cadre de l’affaire des deux Suisses retenus pendant plusieurs mois en Libye, selon un entretien de la ministre des Affaires étrangères suisse publié vendredi sur le 20 Minuten on line.
« Nous sommes en train d’examiner si nous pouvons prendre des mesures contre l’enlèvement des deux Suisses à l’automne de 2009 auprès d’organismes internationaux« , explique. la ministre Calmy-Rey
« Après tout, ils ont été isolés pendant près de huit semaines« , souligne-t-elle.
La procédure concernerait l’enlèvement des deux entrepreneurs suisses Rachid Hamdani et Max Göldi à l’automne dernier. Le 18 septembre, ils avaient été attirés hors de l’ambassade de Suisse à Tripoli pour être emmenés dans un lieu tenu secret où ils ont été retenus jusqu’au 9 novembre.
A la suite de longues discussions entre Berne et Tripoli sous l’égide de l’Union européenne, Rachid Hamdani, responsable d’une PME helvétique, avait pu quitter le territoire en février. AFP