Partager

On connait donc le maître d’ouvrage des travaux de construction des 850 logements sociaux destinés aux militaires. Il s’agit de la Société immobilière et foncière du Mali (SIFMA-Sa). Depuis sa création, cette société ne cesse de bénéficier de la confiance des autorités du pays et des partenaires en raison de son sérieux et de son professionnalisme. C’est sans doute ce qui explique le fait qu’elle ait remporté ce marché.

Ainsi, selon les explications fournies par le Président-Directeur Général de la société, Mamadou Guédiouma Coulibaly, la SIFMA va supporter tous les risques financiers engendrés par la construction de ces logements sociaux. Il a ajouté que ce site comportera un quartier moderne et des logements correspondants aux standards de qualité de vie. Afin de garantir le confort aux futurs habitants des lieux, il est également prévu la construction de routes pour réduire la poussière. Les bénéficiaires seront incités à planter des arbres afin d’améliorer leur cadre de vie.

La société prévoit également d’y aménager des infrastructures destinées aux activités scolaires, sociales, sanitaires, des terrains de football et de basket-ball, des parkings autos, des jardins, des voiries et des aires de dépôt d’ordures ménagères, et bien d’autres commodités. Les bénéficiaires de ces logements seront entièrement raccordés aux réseaux d’adduction d’eau potable et d’électricité. Il a précisé que dans ce quartier, il y aura deux types de logement : les logements de type 3, appelés « Héré So », établis sur 71m2 ; et des logements de type F4 avec 3 pièces sur un terrain de 140m2.

A côté de ceux-ci, on aura également des logements collectifs R+1 qui sont en cours de conception. Même si le coût global de ce vaste projet n’a pas été dévoilé par le PDG Mamadou Guédiouma Coulibaly, on retiendra que le coût d’une maison peut varier entre 8,5 à 10 millions de FCFA. Il a ajouté que la durée des travaux est prévue entre 14 et 16 mois. Pour lui, ce programme dénote la confiance que les investisseurs accordent au Mali et vice versa.

Le lancement dudit programme intervient après celui de 600 logements lancé à Kati/Sicoro Rokiaville par la même société, il y a juste un mois. Une cérémonie qui avait mobilisé pour la circonstance plusieurs membres du gouvernement dont le ministre en charge du logement, Mahamadou Diarra et son homologue des investissements et de l’initiative privée, Moustaph Ben Barka. On pouvait noter également la présence à cette cérémonie du directeur de Shelter Afrique, le Mauritanien Alassane Ba. Les réalisations de la SIFMA attestent de son professionnalisme.

Son parcours témoigne de sa rigueur et de son l’expertise dans la réalisation des programmes qui lui sont confiés. Ainsi, elle n’a cessé d’accompagner les pouvoirs publics dans la construction de logements décents pour les Maliens. C’est dans ce cadre qu’elle bénéficie également de la confiance de plusieurs partenaires tels que Ecobank, Shelter Afrique… Ces 600 logements viennent s’ajouter à 300 autres déjà construits sur le même site par la SIFMA. Les réalisations faites par la société entrent dans le cadre de son accompagnement aux nouvelles autorités du pays qui ambitionnent la construction de 50.000 logements sociaux. Il faut rappeler que la SIFMA envisage de construire 15 000 logements sociaux sur les trois années à venir.

Massiré Diop

L’Indépendant du 21 Janvier 2014