Partager

La RDC a demandé mercredi une réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’ONU sur les combats dans l’est de son territoire, accusant le Rwanda de se préparer à attaquer Goma, a annoncé son ambassadeur à l’ONU. « Nous avons saisi le Conseil de sécurité pour lui demander d’exercer la pression qu’il faut sur le Rwanda afin de prévenir une nouvelle agression de la RDC par ce pays« , a déclaré l’ambassadeur, Atoki Ileka, par téléphone à l’AFP. Des combats opposent régulièrement depuis le 28 août l’armée congolaise à la rébellion du CNDP, en violation d’un cessez-le-feu consécutif à l’accord de paix de Goma, signé par les différentes parties au conflit en janvier 2008. Le porte-parole du CNDP, Bertrand Bisimwa, a affirmé que « le camp militaire de Rumangabo » venait de « tomber entre les mains du CNDP avec tout l’armement qui y était entreposé« . Dimanche, le gouvernement de Kinshasa avait accusé le Rwanda de soutenir le CNDP, dont le chef Laurent Nkunda avait appelé, début octobre, tous les Congolais « à se mettre debout » pour renverser le gouvernement de Kinshasa. (AFP)