Partager


En prélude à l’assemblée générale qui se déroulera du 9 au 10 septembre au CICB, la Coalition des ONG africaines en faveur des enfants (Conafe) a organisé hier à la Maison des jeunes, le Forum des enfants.

La cérémonie d’ouverture était placée sous la présidence du président de la Conafe qui avait à ses côtés, la présidente du Parlement des enfants du Mali, Mlle Fatoumata Sankaré.

Ce forum permettra aux enfants de s’imprégner des documents stratégiques (business plan, cadre stratégique) qui vont être examiné au cours de l’assemblée, d’y apporter leurs contributions et leurs observations et de désigner leurs représentants qui siégeront au sein des instances de la CONAF.

Il a vu la participation des enfants de 24 pays de l’Afrique de l’Ouest et du Centre (Sénégal, Gambie, Guinée-Bissau, Guinée Conakry, Sierra Léone, Libéria, Côte d’Ivoire, Mali, Burkina Faso, Ghana, Togo, Bénin, Niger, Nigeria, Tchad, Centre Afrique, Gabon, République du Congo, République démocratique du Congo, Mauritanie, Rwanda, Cameroun, Burundi, Sao Tomé et principe).

Le président de la Conafe, Dr. Moussa Sissoko, parlant de l’objectif que revêt la tenue du forum des enfants, a affirmé qu’il ne peut y avoir de dynamique de la Conafe sans la participation réelle des enfants. « Une coalition en faveur des enfants sans la présence des enfants dans l’organe exécutif n’a pas de sens », a-t-il affirmé avant d’ajouter que ce forum permettra aux enfants de mener un travail de réflexion et de montrer de quoi ils sont capables.

La présidente du Parlement des enfants, Fatoumata Sankaré a, au nom de tous les enfants, exprimé sa satisfaction pour la tenue du forum qu’ils avaient tant solliciter depuis à peu près 2 ans.

Jugeant que les adultes ont beaucoup trop parler à leur place, elle a indiqué qu’il est temps pour eux aussi de plaider leur cause. Mlle Sankaré affirmera qu’au cours de ce forum, il sera question des problèmes auxquels sont confrontés tous les enfants, particulièrement ceux qui sont dans les villages et qui vivent dans le besoin. « En nous faisant le porte-parole de ces enfants, au cours de cette assemblée générale, nous allons œuvrer pour la concrétisation de leurs droits », a-t-elle ajouté.

Rappelons que c’est dans le cadre de la tenue de ses 2es Assises et dans la dynamique d’en informer l’opinion publique nationale et internationale que la Conafe organise la session de l’assemblée générale. Prendront part à cette assemblée, en plus des enfants de 24 pays de l’Afrique de l’Ouest et du Centre ayant participer au forum, les enfants de 20 autres pays de l’Afrique .

L’assemblée débute aujourd’hui et prendra fin demain au CICB.

Ramata S. Kéita

09 Septembre 2008