Partager

Awa a un corps de rêve. Un dos bien tendu, les fesses en forme de cœur, la poitrine bien ronde et pointue donne un équilibre parfait à sa morphologie. Tout ceci combiné à un joli visage et un teint clair, tout pour plaire à n’importe quel homme.  Même à un conducteur de mototaxi…

Pour rester en forme, la belle Awa a pris pour habitude de faire un footing chaque soir après son service. De retour, elle prend souvent une mototaxi.

Alors, ce soir donc, Awa comme toujours, portait un joli débardeur et un collant bien moulant. De sorte qu’on pouvait l’imaginer nue. Arrêtée au bord du goudron après son footing, elle est prête à regagner son domicile. Awa stoppe la première mototaxi qu’elle croise. Après avoir discuté le prix, la jeune dame monte sur la moto et le conducteur démarre.

Cependant, ledit conducteur ne perd pas de temps pour draguer Awa. Tantôt  c’était des « Madame vous êtes très jolie. Et vous avez un corps impoli. Puis-je avoir votre numéro ? » Tantôt c’était « Pouvons-nous aller nous reposer quelque part ? ».

Malgré toutes les provocations du conducteur, Awa est restée très sereine et ne plaça pas un seul mot. La jeune dame reste patiente jusqu’à ce qu’ils arrivent devant un kiosque de police sur la route. Alors Awa demanda tout gentiment au conducteur de se stationner. Il s’exécuta. Elle descendit.  

Dès que les agents de police ont vu Awa, ils se sont précipités pour lui présenter le garde-à-vous. Perplexe, le pauvre conducteur de mototaxi assiste à toute la scène sans se douter de quelque chose. Jusqu’à ce qu’il se fasse menotter sous ordonnance de Awa.

En fait, Awa n’était ni plus ni moins qu’une des inspectrices chevronnées  de la police nationale.

Soumba Diabaté

@Afribone